Examens de fin d’année : Le département rassure

Le ministère de l’éducation nationale, par l’entremise des Directions nationales, a organisé ce mercredi 17 Mars 2017 une conférence de presse pour entretenir les médias sur l’organisation des examens de fin d’année.

candidats salle examen def cap bac bt

Pour le principal conférencier M. Mohamed Maiga, Directeur du Centre National des Examens et Concours accompagné de ses collègues des autres directions nationales, toutes les dispositions sont prises pour la bonne tenue de l’ensemble des examens. La rencontre avec les médias s’est déroulée à la maison de la presse, devant de nombreux journalistes.

Malgré les mouvements de grèves qui ont affecté l’année scolaire, le ministère rassure de l’engagement de l’ensemble des acteurs à faire en sorte que l’année scolaire se termine en beauté avec la bonne tenue des examens. Ainsi les examens sont programmés : le DEF du 05 au 07 juin ; le BAC du 19 au 22 juin conformément aux dispositions d’harmonisation de l’UEMOA ; le CAP du 29 Mai au 02 Juin ; le BT du 12 au 16 Juin…

Pour le Directeur du Centre National des Examens et Concours, la dernière rencontre entre la tutelle et les académies d’enseignement a permis de faire l’état des lieux et de s’assurer que l’essentiel des programmes sont exécutés ou peuvent encore être rattrapés. Cette rencontre du ministre avec les directeurs d’académies tenue en Mars avait rassuré dans les programmations, au compte rendu des situations sur le terrain seul Tombouctou et Gao avaient quelques soucis, mais le temps imparti leur permet de résorber ces difficultés et d’exécuter l’essentiel des programmes. C’est donc dans une dynamique de grande concertation comme de coutume, que le département a fixé les dates des différents examens, avec à la clé des initiatives de programmes de soutien. Ainsi le programme d’urgence présidentiel prévoit des cours de soutien aux classes d’examen sur l’ensemble du territoire national. A côté de ce programme d’envergure, il y a des initiatives locales de soutien qui ont toutes été évaluées et constatées. En outre il est important de savoir que cette année les examens concernent l’ensemble des régions du pays y compris Kidal, qui dispose des candidats pour le DEF et aussi le camp de réfugiés de Beira en Mauritanie qui va aussi disposer de  centre d’examens.

Les préoccupations des confrères ont surtout porté sur les effets des mouvements de grève sur l’exécution des programmes surtout les enseignants du nord ? Le département a rassuré une fois de plus de sa détermination à ce que l’égalité de chance soit consacrée à tous les candidats. Alors cela suppose qu’il n’y ait pas de faveur ou défaveur pour les candidats, tout le monde va à égalité de chance pour le salut de la république. C’est donc avec toutes les assurances que le département a arrêté les différentes dates de façon concertée avec l’ensemble des acteurs. Pour ce qui est de la lutte contre la fraude et la fuite des sujets, le directeur a aussi rassuré de l’engagement de ses services à faire en sorte que la fraude et la suite des sujets soient bannies du contexte des examens dans notre pays.

Ousmane COULIBALY

 

Source: Zénith Balé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct