Examens de fin d’année : 108 925 candidats à la conquête du BAC

Le Baccalauréat malien, session 2019, a débuté ce matin. Le coup d’envoi officiel de l’examen a été donné aujourd’hui à Mopti par le Premier ministre en tournée dans la région en présence du ministre de l’éducation nationale. Ils sont plus de 108 000 candidats à aller passer ces épreuves. Selon les autorités, des dispositions sécuritaires ont été prises pour le bon déroulement de l’examen et contrer d’éventuelles fraudes au niveau des centres.

C’est parti pour les épreuves du baccalauréat malien partout dans le pays et dans le camp des réfugiés à M’Berra, en Mauritanie. Ils sont 108 925 élèves inscrits pour le précieux sésame, repartis entre 280 centres. Au niveau de M’Berra, il n’y a qu’un seul centre d’examen qui accueille 236 candidats.

Pendant 4 jours, les candidats composeront dans plusieurs matières, selon leurs séries. Comme c’est les cas des élèves de la série lettres, communément appelée « TLL », qui débutent cet examen par l’épreuve de littérature. Mais ceux de la série science sociale « TSS » commenceront par la philosophie.

Selon les autorités, des mesures sécuritaires ont été déjà prises pour que l’examen se passe partout dans des bonnes conditions. Et contrairement au DEF, le Diplôme d’études fondamentales, aucun centre d’examen n’a été délocalisé à cause de l’insécurité pour le BAC, précisent les autorités.

A Bamako, les premières épreuves se sont déroulées sans incidents majeurs. Chez les candidats, les avis sont divergents sur les sujets. Pour certains, les épreuves étaient abordables, d’autres en revanche pensent que la chance n’a pas été avec eux.

 

Source: studiotamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *