ENSEIGNANTS RECALÉS A KAYES

L’HONORABLE SOGORE SONNE L’ALERTE

Durant l’interpellation sur la crise de l’école malienne, le député a fait une révélation non des moindres: des enseignants sont abandonnés à leur sort à Kayes.

En moins de cinq (05) minutes  l’élu issu de l’Alliance pour la Solidarité au Mali/Convergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP) a fait le point sur le cas de ces victimes oubliées du système depuis un moment. Ces transmetteurs du savoir étaient pris en charge par le Conseil de cercle conformément au décret 2015-0678/PRM aux dires du député Modibo Sogoré. Sauf que durant la même année, il y eut basculement, autrement dit changement de régime financier. Autrement dit, ils doivent émarger ailleurs ce qui provoquera leur galère.

Ces dix-huit (18) enseignants, selon l’élu national, ont fini par être pris en charge par l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT) afin de toucher les salaires qui retardaient. Mais pour l’année 2017-2018, le contributeur a refusé de mettre la main à la poche, a précisé le député de Kayes. Il faudra donc à l’arrachée convaincre le Conseil de Cercle pour que le paiement soit fait. Même en cas d’obtention de gain de cause, le calvaire ne sera pas clos pour autant. Dans la foulée, huit (08) des dix-huit (18) enseignants ont eu la chance d’être intégrés aux collectivités territoriales. Stupeur dans la grande salle de l’Assemblée Nationale.

PAR BAMOISA

Source: nouvelhorizonmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *