Éducation : Menace de grève à Kayes

Les syndicats de l’Éducation signataires du 15 octobre 2016 de la région de Kayes prévoient une grève de trois jours, s’étendant du lundi 16 décembre au mercredi 18 décembre 2019, indique un préavis de grève en date du 25 novembre.

 

Ils exigent le paiement « sans délai des heures supplémentaires d’encadrement de stage des élèves-maîtres des établissements de l’enseignement normal de Kayes, au titre de l’année scolaire 2017 – 2018 ». Les enseignants menacent également de retenir les notes des différentes évaluations de fin du premier trimestre, qui commencent le 11 décembre, avec « effet immédiat, c’est-à-dire à partir de la date du dépôt du présent préavis », poursuit le texte.

Dans un arrêté datant du 24 septembre 2019, le ministère de l’Éducation nationale invitait les enseignants à effectuer des heures supplémentaires d’encadrement de stage des élèves-maîtres au titre de l’année 2017 – 2018. Le volume horaire maximal de travail est de 24 heures pour les enseignants du fondamental et de 18 heures pour ceux du secondaire général. Toute heure cumulée au-delà du volume horaire normal est considérée comme une heure supplémentaire.

La région de Kayes compte trois Instituts de formation de maîtres (IFM), ceux de Kayes, de Kita et de Nioro du Sahel. Chaque année, des élèves-maîtres sont envoyés en stage de responsabilité dans les écoles fondamentales, où ils sont confiés à des maîtres titulaires pour encadrement.

Six syndicats de l’enseignement fondamental et du secondaire général sont concernés par le préavis de grève : le SYPESCO, le SYNEB, le SYNEFCT, le SYNESEC, le SYLDEF et le SNEC.

Boubacar Diallo

Journal du mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *