Éducation et environnement : Un nouvel enseignement pour les élèves de la 3e à la 9e année

Le mardi 3 septembre 2019, au CNPM s’est tenu, le lancement du programme d’Education sur les risques climatiques et d’inondations au Mali ( ERCIM ) présidé par le représentant du ministre de l’environnement , de l’assainissement et du développement durable , M. Modibo sacko , Directeur de l’AEDD , en présence du représentant du ministre de l’éducation, M. Abou Diarra et beaucoup d’autres personnalités.

L’objectif du programme selon ces initiateurs, est de développer la culture du risque d’inondation chez les enfants, d’expliquer et de faire comprendre les actions pour se protéger, prévenir et s’adapter en cas d’inondation. Dans son adresse , M. Sacko a précisé que le constat est aujourd’hui alarmant, car, dit – il , les données à notre portée commune illustre la menace climatique et ses risques car le taux de CO2 dans l’air bat des records depuis beaucoup d’années et si rien n’est fait pour réduire les émissions de 40 à 70% , d’ici 2050 le seuil de 2% , l’augmentation de la température sera atteint d’ici 25 ans et cela mettra en cause l’Accord de Paris sur le climat. Pour M.Sacko les sources d’inquiétudes sont nombreuses face aux différentes manifestations de cette menace. C’est pourquoi, dit-il, le présent projet est actuellement mis en œuvre par l’Agence de l’environnement et du développement durable (AEDD à travers la coordination du projet et l’appui des partenaires techniques et financiers dans l’optique de protéger des vies et des biens.

Quant à M. Diarra , il a ajoutera que : « ce programme ne constitue pas un programme national d’enseignement et sera intégré au curriculum scolaire en développant les attentes en terme de savoir -faire et de savoir -être qui réalisera l’élève à la stratégie de communication qui est formulée dans le but de contribuer et créer les meilleures conditions de mise en œuvre du programme éducatif sensible aux risques de changement climatique et d’inondation et de donner des orientations pour les activités majeures d’informations de sensibilisation et de communication 》a t- il indiqué.
Signalons que ce programme ERCIM s’adresse aux élèves de la 3e à la 9e année et les thèmes abordés sont regroupés par niveau ; au sein de chaque niveau, le programme recommande la présentation des thématiques selon une séquence définie.

Kadidia Doumbia, Stagiaire

LE POINT DU MALI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *