Ecole supérieure de journalisme et des sciences de la communication : LA GRANDE AMBITION

L’établissement entend relever le défi de la formation des cadres de l’information et de la communication.

L’Ecole supérieure de journalisme et des sciences de la communication a tenu la première session de son conseil d’administration, vendredi dernier à l’hôtel ONOMO au quartier du fleuve. La réunion était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Drissa Diallo, en présence du directeur général de l’établissement de formation des journalistes, Pr Alassane Diakité et des administrateurs.
Les administrateurs ont opiné sur les différents documents soumis à leur approbation. Il s’agit, entre autres, du compte rendu de la première session extraordinaire, du programme d’activités et du budget prévisionnel de l’exercice 2018. Ils ont aussi donné leurs avis sur un projet de modalité d’octroi des primes, indemnités et avantages et un autre de modification de la décision, fixant les montants des indemnités des sessions. Dans son discours d’ouverture, le Pr Drissa Diallo a expliqué que toutes les diapositives ont été prises pour la mise en œuvre de l’Ecole supérieure de journalisme et des sciences de la communication, tant attendue depuis une décennie. « Je me réjoui, aujourd’hui, de l’ouverture de l’établissement et du démarrage effectif des cours depuis le 28 janvier dernier.
C’est la consécration d’une volonté régulièrement affirmée, depuis plusieurs années, par les autorités de notre pays », a souligné le Pr Diallo. L’année 2018 permettra à l’établissement d’asseoir sa gouvernance en vue de pouvoir s’imposer sur le marché de la formation des hommes de médias. Aujourd’hui, l’école dispose d’un corps professoral bien structuré avec des enseignants bien expérimentés, d’un parc informatique et d’un studio radio-télévision.
Par ailleurs, le secrétaire général a expliqué que les capacités logistiques et humaines sont déjà en place pour la bonne marche de l’établissement. « Nous fondons l’espoir de faire de cette école, une référence en Afrique dans la formation des cadres de l’information et de la communication » a-t-il précisé. Un atelier de familiarisation sur le système LMD a été organisé pour bien outiller les professeurs dans l’application des nouvelles approches de la formation des cadres et le concours de recrutement de la première promotion s’est bien passé et la délibération a été faite, sans aucune contestation. Enfin, le Pr Drissa Diallo a expliqué que 2018 servira à renforcer les capacités et acquis de l’établissement.
Pour le directeur général, les défis sont énormes. A ce propos, il a lancé un appel à tous pour la promotion et le développement de cette nouvelle école, créée en 2015 dont démarrage officiel des cours a eu lieu en janvier dernier avec 25 étudiants, admis au concours de recrutement direct. Pour le premier responsable de l’établissement, l’école va améliorer le dispositif existant et intégrer les professionnels dans la formation continue. Il est important de souligner que l’Ecole supérieure de journalisme et des sciences de la communication a ouvert ses portes avec les étudiants bacheliers et la direction est en train de réfléchir à la mise en œuvre de la formation continue en vue d’intégrer les professionnels. Le budget prévisionnel de l’établissement en 2018 est chiffré à un peu plus de 544 millions de Fcfa. Plus de 94,60% sont constitués par la subvention de l’Etat et le reste 5,40% provient des ressources propres. Cette prévision annuelle servira pour le fonctionnement de l’établissement et au paiement des heures supplémentaires pour les enseignants.
L’Ecole supérieure de journalisme est le premier établissement d’enseignement supérieur mis en place par les autorités en vue de répondre à la forte demande de formation dans les domaines du journalisme et des sciences de la communication. A travers la formation continue et les travaux de recherche, elle entend améliorer ses ressources propres, composées de frais d’inscription administrative des étudiants, de frais pédagogiques et de dossiers pour le concours d’entrée. Elle est placée sous la tutelle du département en charge de l’Enseignement supérieur. Créée en 2015 par le décret n° 2015-0433/P-RM du 12 juin 2015, l’ESJSC se fixe comme objectif la formation dans les disciplines de la science de la communication, le perfectionnement des professionnels et la réalisation d’expertise et production des activités de recherche.
Amadou SOW

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *