DEF 2020 : 9793 candidats en Commune I du district de Bamako

C’est parti depuis ce lundi 12 Octobre 2020 les Examens du Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF) session d’octobre au Mali.
C’est le maire de la Commune I du district de Bamako, Oumarou Togo accompagné d’une forte délégation qui a ouvert l’enveloppe dans les locaux du Groupe Scolaire de Boulkassoumbougou en commune I du district de Bamako pour donner le ton des épreuves.

Occasion pour lui de prodiguer des conseils aux candidats, et aux surveillants tout en mettant l’accent sur les grandes mesures prises par les autorités du pays sur le plan sanitaire (un candidat un masque) et sécuritaire pour que ces examens se déroulent dans de bonnes conditions.
Les épreuves du Diplôme d’Etude Fondamentales (DEF) de cette année se déroulent dans un contexte particulier, marqué par la crise du Covid 19 et la grève des enseignants.
Pour ce faire, cette année rien n’a été laissé au hasard, des consignes fermes ont été données aux surveillants, aux présidents de centres et candidats par les deux Directeurs des Centres d’Animation Pédagogique (DCAP) de la commune I du district de Bamako.
Avec 19 centres d’examens et 406 surveillants, le Centre d’Animation Pédagogique de Djelibougou compte 5190 candidats classiques et arabes soit 2528 garçons et 2662 filles. Les responsables du centre entendent relever le défis de la bonne organisation.
Du coté du Centre d’Animation Pédagogique de Banconi, avec ces 16 centres dont 13 classiques et 3 arabes, on dénombre 4603 candidats dont 3666 réguliers et 144 candidats libres. Toutes les dispositions sont aussi prises pour le bon déroulement des épreuves.
A noter qu’au plan national, cette année, il y a 239.456 candidats repartis entre 1832 centres d’examens et 9578 salles et 19190 surveillants.
Mohamed Kanouté
Mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *