DEF 2018 : Les admis clament : « Boua Ta Bla ! »

A l’annonce des résultats du Diplôme d’Etudes fondamentales, le lundi 9 juillet 2018, dans la soirée, les élèves concernés ont pris d’assaut leur école respective. Le constat fait : tous satisfaits du résultat, crièrent « Boua Ta Bla », désavouant ainsi Ras Bath et compagnons dont le projet est « Bou Ka Bla ».

A Magnabougou, il est environ 18 heures, les rumeurs de la parution des résultats du DEF refont surface.  Ainsi, nous nous sommes rendus à l’école publique de Magnabougou pour nous imprégner de la réalité. Sur place, nombreux étaient les élèves venus consulter les résultats de l’examen.  A l’affichage des résultats par le coordinateur du groupe scolaire, beaucoup d’élèves se sont vus admis.

Très contents de ce résultat, les futurs lycéens n’ont eu d’autres choix que de chanter et danser. Soudain toute la cour de l’école a été envahie, créant du désordre.

Dans les multiples chansons et cris de joie des admis, on pouvait entendre l’expression ‘’Boua Ta Bla’’.  Cette expression répond aux détracteurs du président de la République IBK qui clament ‘’Boua Ka Bla’’, dans la logique de l’élection présidentielle de 2018.

Selon les informations reçu çà et là, mais non encore officielles, un pourcentage très élevé est annoncé. Mieux, dans plusieurs écoles le taux de réussite avoisinant les 70 et 80%  est signalé sur les 250.715 candidats ayant pris part à cette session 2018.

L’atmosphère née à la parution des résultats du DEF dans les rues de Bamako était bon enfant.

En tout cas, tout porte à croire que, pour ces jeunes, le président candidat IBK leur a porté la chance d’avoir réussi à leur examen.

Pour ce qui concerne le pourcentage national, un score jamais réalisé est annoncé.

M.S

Le SOFT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *