Conclusion de l’école coranique : le projet « ANW Ka Ta » cible 1 650 jeunes talibés

Le Projet «ANW Ka Ta» de l’ONG Secours Islamique France (SIF), dédié à l’inclusion des écoles coraniques dans le système éducatif malien, a été lancé, le mardi 9 juin 2020, au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba. C’était sous la présidence du Secrétariat d’État chargé de la Promotion et de l’intégration de l’enseignement bilingue, en présence des responsables de l’ONG françaises et ceux des écoles coraniques du Mali.

Ce projet, d’un coût de 2 348 621 055 de FCFA sur une période de 3 ans, a pour thème : «Les maitres coraniques en mouvement vers l’inclusion des enfants et des jeunes talibés dans la société malienne »,

« Ce sont 1 650 enfants et jeunes talibés entre 4 et 18 ans de 30 écoles coraniques qui participeront à ce projet dont le défi est de réussir le pari de l’inclusion des écoles coraniques dans la promotion de l’éducation pour tous au Mali ».

Durant deux jours, les maîtres coraniques venus de tout le pays, ont nourri des réflexions pour une prise en compte des méthodes d’enseignement des écoles coraniques dans le système éducatif du Mali.

Selon Marie Claire, Chargée de Coordination de projets, « Anw Ka Ta » est un projet qui vise une appropriation communautaire de l’initiative en favorisant l’égalité des droits de tous les enfants et surtout le renforcement de l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif du Mali :

« Le SIF met en œuvre depuis 2016, des actions à destination des écoles coraniques : inclusion, amélioration des conditions de vie et d’apprentissage des enfants et jeunes talibés. C’est ainsi que le SIF et ses partenaires ont construit un projet commun innovant pour améliorer les conditions de vie des enfants talibés en s’appuyant sur leurs maitres coraniques », a-t-elle déclaré.

Quant au représentant du Secrétariat d’Etat chargé de la Promotion et de l’intégration de l’enseignement bilingue, il a rassuré que la promotion de l’éducation inclusive est une des priorités du département :

«Le Projet ANW KA TA de Secours Islamique France s’inscrit dans le Programme Décennal de Développement de l’Education et de la formation professionnelle 2è génération (PRODEC2) 2018-2028. Les rajouts en termes d’éducation ne font que renforcer les capacités des enfants pour être plus compétitifs afin d’accéder à des opportunités d’emploi», soutient-il.

Pour l’Iman Nientao, président de la Fédération nationale des écoles coraniques du Mali : « l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif du Mali ne doit en aucun cas remettre en cause les valeurs de l’Islam et les principes d’enseignement des maîtres coraniques. Nous travaillons à l’intégration des écoles et maîtres coraniques en respectant la demande d’éducation religieuse et en promouvant les bonnes pratiques».

Il convient de noter qu’environ 260 000 enfants dans au moins 5 000 écoles coraniques du pays sont concernés comme non-scolarisés dans la mesure où ils sont dans les écoles coraniques. Et que l’inclusion des écoles coraniques dans le système éducatif passe d’abord par la mise en place d’un certain nombre de mesures qui permettrait d’adapter les contraintes actuelles liées aux programmes en cours dans notre pays.

Andiè Adama DARA

Source: Bamakonews

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *