Cap Centre Commercial : La Directrice sur des braises ardentes

Arrivée sur la pointe des pieds, Madame Traoré Minata Coulibaly risque de faire les frais de son arrogance, de ses malversations. L’homme qui dirige aujourd’hui le ministère de l’Education n’ayant qu’un seul objectif, redorer le blason de l’administration scolaire avec des gens capables et honnêtes. A cet effet, les jours de cette vipère sont donc comptés à la tête de ce CAP.

Au Mali depuis un certain temps, de nombreux postes sont occupés par copinage ou par des actions obscures. Afin d’y mettre fin, les Maliens ont voté à plus de 77% IBK. Ils ont vu à lui celui capable de répondre à leur attente. C’est ainsi que Ladji Bourama s’est choisi des hommes capables. D’où le débarquement de Jacqueline Nana, incapable comme Minata, pour mettre Barthélémy.
A cet effet, pour atteindre son objectif, le ministre est contraint de balayer les mauvaises graines des différents CAP. A commencer par Mme Traoré Minata Coulibaly qui, en dehors de son incapacité intellectuelle, est arrogante et ingrate. Son arrogance est prouvée par de nombreux enseignants ou directeurs d’écoles. Son ingratitude nous a été signifiée dans la famille où elle a étudié. Un enfant de cette famille nous dit ceci : « Après que notre père ait tout fait pour elle, depuis qu’elle a fini ses études, elle ne regarde même pas notre famille. Comme si elle avait été mal traitée ici, elle est méchante… ».
En outre, de ses magouilles pour les corrections, les transferts, il y a eu beaucoup de surfacturation dans l’achat des matériels de bureau et le détournement à son seul profit de certains dons entre autres. Désormais sur des braises ardentes, tout le monde est suspect. Elle a même empêché des regroupements dans l’enceinte du CAP. Pire, elle a interdit à certains riverains de prier dans la cour du CAP. Elle accuse tout le monde de la trahir pour filer des infos à la presse. A suivre donc !
Ousmane COULIBALY

 

Source: Zénith Balé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.