Baccalauréat: à Ménaka, des candidats battent violemment un surveillant “trop sévère dans la surveillance” lors des épreuves.

A Gao, les examens du baccalauréat malien ont pris fin hier comme dans le reste du pays. Si dans la plupart des centres d’examen de la région, tout semble s’être bien déroulé, à Ansongo en revanche, un grave incident a marqué la fin des épreuves.

photo d’illustration.

 

Un surveillant a été violemment battu par des candidats qui ont estimé qu’il était trop sévère dans la surveillance. Des détails avec Jahou Abderhamane chef du centre du Lycée Mamadou Issa MAIGA d’Ansongo au micro d’Issa Mahamar MAIGA. … suite de l’article sur Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *