BACCALAUREAT 2019: Le ton de l’examen est donné à l’Académie d’enseignement de Bamako rive droite

C’est parti officiellement pour l’examen du baccalauréat session de 2019 à l’Académie d’enseignement de Bamako rive droite. Le ton a été donné hier lundi par le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la Promotion et de l’Intégration de l’Enseignement bilingue, à l’Institut du Sacré Cœur de Baco-djicoroni.

‘’Tout élève qui procèdera à des actions frauduleuses sera purement et simplement expulsé’’, c’est le message fort que la directrice de l’Académie d’enseignement de Bamako rive droite a donné avant l’ouverture officielle de l’enveloppe par le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la Promotion et de l’Intégration de l’Enseignement bilingue, Moussa Boubacar BAH.

Selon lui, ce lancement est placé sous le signe de la sérénité, de la continuité et du sauvetage de l’année scolaire en cours. « Tout d’abord, je voudrais remercier l’ensemble des acteurs qui ont contribué au sauvetage de l’année. Et comme vous le savez, au début, beaucoup de gens ne croyaient pas qu’on pouvait sauver cette année. Grace au concours des uns et des autres, on est arrivé à une situation qui nous a permis d’organiser cet examen », a-t-il-indiqué.

Après l’Institut du Sacré Cœur, le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la Promotion et de l’Intégration de l’Enseignement bilingue et sa délégation se sont rendus au Groupe scolaire de Kalabancoura. A en croire Moussa Boubacar Bah, des précautions ont été prises pour que les cas de fraudes puissent être évités lors de ces examens. « Ce que nous avons vu aussi nous encourage et nous donne espoir par rapport à ce qui s’est passé lors du précédent examen, notamment le DEF. Il y’a eu des insuffisances à ce niveau et je pense que toutes ces insuffisances seront corrigées au baccalauréat. Nous sommes très satisfaits de ce que nous avons vu ce matin », s’est-il-réjoui….Lire la suite sur Aumali

Zié Mamadou Koné

Source: L’indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *