Bac 2019 : plus de 30 candidats renvoyés pour fraude dans un centre

Les épreuves du Baccalauréat Malien, session d’Aout 2019 ont bien démarré ce matin sur toute l’étendue du territoire nationale. Cette année, selon le ministère de l’Education nationale, il y a 108 925 candidats repartis entre 280 centres.
Au centre du Lycée Fatoumata Doucouré de Faladié, les candidats ont débuté les épreuves ce matin à 08 heures.

Des agents du 10e arrondissement sont postés aux alentours du centre pour assurer la sécurité. La vigilance est au rendez-vous pour sécuriser l’accès à la cour du centre. Cette année, comme au DEF, La particularité est l’interdiction formelle des téléphones dans les salles d’examens. Une mesure qui entre dans le cadre de la lutte contre la fraude dans le milieu scolaire malien.

Après le démarrage des épreuves, les surveillants ont récupéré plus 30 téléphones dans certaines salles. Ils ont exclu ces candidats et ils attendront l’année prochaine. Le président du centre LFAT, ne cache pas aussi sa fierté par rapport à la forte présence des forces de sécurité et la vigilance des surveillants.

Il estime qu’il y a un peu plus de sérieux dans l’organisation du Bac de cette année. Selon lui, sans celles-ci il serait difficile de maîtriser à 100% les candidats.

Et que cette procédure continuera jusqu’à la fin du bac.

Source: djeliba
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *