Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

EDM – S.A : Compteur I-SAGO : la preuve de l’arnaque

Le vol et l’arnaque resteront encore très longtemps l’apanage de la société d’EDM s.a. Et la technique évolue allègrement selon le mode de consommation et de paiement.

 Compteur isago prépayé energie edm electrique

Le compteur I-SAGO est censé apporté commodité et transparence dans la gestion de l’électricité aussi bien au niveau du consommateur que de celui de la société EDM elle-même. Mais des agents véreux ont encore trouvé là moyen d’arnaquer le pauvre abonné. C’est l’Agence de Quinzambougou qui nous en donne la preuve matérielle. Différents reçus d’achat de crédit d’énergie attestent en effet des cas de vol perpétrés là.

Pour un premier reçu  d’achat de 5000 F CFA en date du 07/08/2014 et établi par Mme Haïdara Aminata, le nombre d’unité est de 57. Sur un 2ème reçu de 5000 F CFA (toujours à la date du 07/08/2014), il chute, tenez-vous bien, à 39,8. Dans le 3ème document (04/07/2014), il est de 60.

En clair, pour le même montant de crédit (5000 F CFA), pour le même compteur, effectué auprès de la même vendeuse et au niveau de la même agence, l’unité fluctue entre 57, 0 ; 39,8 et 60. C’est bien cela : deux reçus d’achat de 5000 F CFA établis le même jour par la même vendeuse et pour le même compteur, ne comportent pas la même valeur d’unités. Le nombre d’unités est en effet de 57,0 sur le premier et de 39,8 sur le second soit un gap de 17,2 unités correspondant à un peu moins de 2000 F CFA de crédit d’énergie.

C’est, dira-t-on peut-être, parce qu’il existe des charges (timbres et éclairage public). Qu’on s’y arrête donc un moment. Quand bien même l’on cumulait ces charges, le total n’atteindrait guère 300 F CFA. Qu’à cela ne tienne. Passons !

Le tarif du timbre est fixe. Il est de 120 F CFA et celui de l’éclairage public varie, du moins sur les reçus. Il est de 203 F CFA sur un premier (04/07/2014) ; 119 F CFA sur un second (07/08/2014) et de 171 sur un troisième pourtant établi à la même date que le que second, soit le 07/08/2014. En somme, «l’éclairage public» a évolué le même jour et à la même heure de 119 à 171 F CFA. La différence est donc dans l’ordre 80 F CFA. Une somme insignifiante ?

Insignifiante pour un consommateur sur un mois, certes, mais importante pour 1000 abonnés sur 12 mois puisqu’évalué à 960.000 F CFA soit un peu moins d’un million de nos francs. Avec 10.000 abonnés… Enfin, ajouter à cela, la variation inexplicable des unités non encore consommées et pourtant de même montant.

Par ailleurs, la valeur de l’éclairage public doit, comme le timbre, être fixe, dans la mesure où l’abonné n’a pas encore consommé et le fournisseur n’est pas censé connaître le montant réel.

Enfin, nous reviendrons sur le sujet dans nos prochaines livraisons.

B.S. Diarra

SOURCE: La Sentinelle  du   19 août 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.