Ecole de santé Kala Jata (ESKJ) : La 1ère promotion baptisée au nom du député ‘’Moussa Timbiné’’

Le samedi 29 septembre dernier, l’Ecole de Santé Kala Jata (ESKJ) sise à Kalaban coura, a célébré la sortie de sa toute première promotion (2016-2017). C’était en présence du parrain, Moussa Timbiné, 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, le directeur général de ESKJ, Dr Salimou Kanté, les parents d’élèves et plusieurs autres personnalités.

Ouverte le 7 octobre 2014 conformément à l’arrêté ministériel N°2014-0750 MESSRS SG, l’Ecole de santé Kala Jata (ESKJ) qui compte aujourd’hui plus d’une centaine d’étudiants repartis entre  différentes filières de formation en santé vise à former les futurs cadres et auxiliaires de santé compétents pour notre pays et pour la sous-région.

Selon son directeur, Dr Salimou Kanté, l’Ecole de santé Kala Jata dispose d’un matériel de dernière génération en matière de formation en soins de santé, d’une bibliothèque bien équipée, d’une salle informatique avec une connexion de haut débit gratuit pour tous les étudiants afin de faciliter les conditions d’apprentissage et de recherche.

« Juste après cette cérémonie, nous mettons sur le marché de l’emploi, des jeunes, des hommes et des femmes aguerris et détenteurs de connaissances exceptionnelles en matière de santé » a déclaré Dr Salimou Kanté avec fierté, tout en précisant que durant tout leur cycle de formation, ils ont bénéficié de l’expérience et de l’expertise de professeurs professionnels en santé.

A ses dires, sur un effectif de 57 étudiants les filières TLP avec 6 étudiants, BM avec 2 étudiants et IDE avec 10 candidats ont enregistré un taux de réussite de 100%. Par contre, poursuit le directeur Kanté, les filières SMI, Sage-femme et CP ont enregistré respectivement des taux  de 80% et 93% . « Ceux-ci témoignent alors du sérieux, de l’engagement et surtout de la rigueur de la direction et du corps professoral de l’ESKJ » a-t-il déclaré.

Au pupitre pour intervenir au nom des récipiendaires, Djelisira Bagayoko dira que  les années passées à l’Ecole de Santé Kala Jata furent ont été prolifiques non seulement en apprentissage, mais aussi en émotions et en rencontres. Et, dans cette ambiance de compétition, de travail et d’efforts, dit-elle, au lieu de jouer la carte du chacun pour soi, la promotion est restée dans la solidarité. « Nous pouvons être fiers de ce diplôme, et de notre formation qui nous donne des atouts importants pour notre vie professionnelle » s’est-elle réjouit. Et d’ajouter avec fierté : « Nous sommes la première promotion de l’école de santé Kala Jata et nous en sommes fiers de la qualité des enseignements reçus ».

Pour sa part, l’honorable Timbiné s’est estimé très heureux pour le choix porté en lui pour parrainer cette première promotion. Occasion saisie, par lui, pour rassurer les responsables de l’établissement ainsi que les étudiants de son accompagnement indéfectible.

Selon lui, l’ESKJ après avoir prouvé son sérieux et sa rigueur, pour avoir été 1ère dans beaucoup de filières parmi les établissements de santé mérite l’accompagnement des plus hautes autorités afin d’inspirer les autres. Ainsi, pour répondre à une des préoccupations exprimées du directeur de l’ESKJ relative à l’orientation des étudiants dans les établissements d’enseignement privé de santé, Moussa Timbiné a été on ne peut plus clair. « Nous allons, nous battre pour apporter les reformes nécessaires afin que l’Etat oriente les élèves dans les établissements d’enseignement privé de santé » a-t-il déclaré.

Avant de terminer, le parrain Timbiné a pris l’engagement d’organiser un cadre d’échange avec cette promotion afin de prendre les mesures d’accompagnement idoines pour chaque étudiant.

A noter que cette cérémonie a été marquée par la remise symbolique d’attestions à six  récipiendaires  de différentes filière par le parrain, Moussa Timbiné.

Par Moïse Keïta

Source: Le sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *