Ecole de Maintien de la Paix – ABB: Le Général Cheick Fanta Mady Dembélé aux commandes

Le Nouveau Directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix, le Général Cheick Fanta Mady Dembélé, a officiellement pris fonction, ce jeudi. Il a assisté, hier, à la 20esession du Conseil d’Administration en marge duquel il a animé une conférence de presse. Maliweb.net  vous présente, ce jeune officier qui vient d’être promu au grade de Général qui a accepté, la mission hautement difficile de poursuivre l’œuvre d’Alioune Blondin Bèye.

«Le plus beau titre de l’homme est celui d’homme», a écrit Antoine Claude Gabriel Jobert. Quand on veut parler du Général Cheick Fanta Mady Dembélé, il ne faut pas perdre de vue cette citation du philosophe français, tant avec lui, on a l’embarras du choix entre les titres. La nomination du Général Dembélé, à la tête de l’Ecole de Maintien de la Paix – Alioune Blondin Bèye, intervient à un moment où notre pays consent à tous les sacrifices possibles pour la recherche d’une paix durable. Il dénote, à la fois, de la volonté du ministre de la Défense, Tiénan Coulibaly d’appliquer à la lettre le slogan: «l’homme qu’il faut à la place qu’il faut», tout en résolvant, au passage, l’équation de promotion des jeunes.

Chevalier de l’Ordre national du Mali et décoré de la Médaille du mérite militaire, le directeur de l’EMPABB est sorti, deux ans plus tôt que son prédécesseur, de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr en France. Major des Officiers étrangers de la promotion 1990-93, Cheick Fanta Mady Dembélé obtient aussi dans cette école un Master en Relations Internationales. En 2007, le jeune officier est breveté de l’Ecole de Guerre de Paris, avec Mention spéciale. Auparavant, il avait obtenu une licence d’histoire de l’Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne. Brillant et très studieux, Dembélé a aussi bouclé un cycle d’Ingénieur des constructions civiles à l’Université de l’Armée Fédérale d’Allemagne où il sort avec un Master en Ponts et Chaussées.

Jusqu’à sa nomination, le Général Cheick Fanta Mady Dembélé occupait la fonction d’Officier chargé de la Gestion des conflits et de la Planification stratégique au département Paix et Sécurité de l’Union africaine. Il y a forgé son caractère d’homme de paix en prenant part à des missions aussi bien sur le plan stratégique qu’opérationnel. Ainsi, l’ancien coordinateur de l’entraînement et de la formation de la Force Africaine en attente a intervenu dans plusieurs opérations et Initiatives de paix sur le continent. Il s’agit entre autres de: l’Initiative de coopération Régionale pour l’Elimination de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA); la Capacité africaine de Réponse immédiate aux Crises (CRIC), à la Mission internationale de Soutien à la Centrafrique (MISCA); à la Force multinationale mixte des Etats du Bassins du Lac Tchad contre BokoHaram.

Un chef d’orchestre…

Au regard de son parcours académique, le général Dembélé se considère-t-il comme un génie? A la question, le Général Cheick Fanta Mady Dembélé sourit. Pour lui, tous ces titres ne servent à rien sans une équipe capable de travailler ensemble. «Il faut un ensemble d’éléments pour amener la charrue dans la bonne direction», schématise-t-il, avec pédagogie. Le travail d’équipe, le nouveau Directeur de l’EMPABB y tient. Dans ses propos liminaires, il a rendu hommage à chacun de ses trois prédécesseurs. «Beaucoup de choses ont été faites, il s’agit de continuer pour faire de l’EMPABB un centre de réflexion, un incubateur d’idées, pour la recherche d’une paix durable au Mali et dans la sous-région», a-t-il conclut.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *