Echange de prisonniers à la veille de négociations de paix à Alge

Quarante-cinq militaires et policiers maliens capturés fin mai à Kidal par les groupes armés sont arrivés à l’aéroport de Bamako par vol spécial, où ils ont été accueillis par le Premier ministre malien Moussa Mara.

 

 

membres groupes armes mouvement national liberation azawad mnla ex prisonniers

 

Dans le même temps, toujours à l’aéroport, 41 Touareg capturés lors de patrouilles des forces de défense et de sécurité dans le nord du Mali, ont été remis en liberté. Ils devaient regagner leur région d’origine dans l’avion qui a ramené les militaires maliens libérés. Selon Aliou Touré, du ministère malien de la Sécurité, il s’agit d’un geste de “décrispation” de part et d’autre avant l’ouverture de négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du Mal, mercredi à Alger.

 

Afp

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.