EAUX ET FORET: La libération du directeur régional de Taoudéni salué par le SYNAFOMA

Le bureau du Syndicat national des forestiers du Mali a organisé une cérémonie pour rendre un hommage  à leur collègue de service libéré, le 24  août dernier. Il s’agit de l’ex directeur régional des eaux et forêts de Taoudéni, le capitaine N’Djé Hamèye Cissé.  C’était  hier jeudi 26 novembre à Missabougou, en présence du représentant du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable ainsi que le Directeur national des Eaux et Forêts.

 

Enlevé depuis plus de 8 mois par des groupes terroristes, le capitaine N’Djé Hamèye Cissé, directeur régional des Eaux et Forêts de Taoudéni  a été  libéré courant août 2020. Une libération saluée par le bureau du Syndicat national des forestiers du Mali (SYNAFOMA). Hier jeudi 26 novembre 2020, il a été accueilli par le bureau du Syndicat en présence de certains membres du gouvernement de la transition, notamment celui du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable ainsi que le Directeur national des Eaux et Forêts.

Face aux différents représentants des structures et départements ministériels, le secrétaire général du SYNAFOMA, Adjudant Ladji Sanogo, a adressé ses sincères remerciements aux plus hautes autorités du pays, qui ont travaillé et parfois dans l’anonymat pour obtenir la libération de leur collègue.

« C’est en se rendant à Ségou pour la réunion du Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD), organisée par la cellule Technique du cadre stratégique de lutte contre la pauvreté du ministère de l’Economie et des Finances que notre collègue a été capturé, un lundi 16 décembre 2019, entre Léré-Nampala, cercle de Niono dans la région de Ségou. Mais grâce au concours des plus hautes autorités, il a été libéré, le 24 août 2020 à Goundam par ses ravisseurs soit 252 jours après sa captivité soit 8 mois et 11 jours sans échange d’otages ni paiement de rançon », s’est rejoui l’adjudant Ladji Sanogo, secrétaire général du bureau du Syndicat national des Eaux et forêts du Mali.

En effet, il a rendu un hommage à l’ex-otage pour les dures épreuves vécues, qu’il a pu traverser, grâce à ses bonnes qualités  morales et physiques.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *