Droits des femmes : le combat de l’ONG Educo Mali

Dans le cadre de la célébration de la journée Internationale des femmes, l’ONG Educo Mali, dans une déclaration, a magnifié les Femmes maliennes pour les efforts consentis dans le développement du pays. Aussi, saisit-elle l’occasion pour faire la lumière sur ses différentes actions au profit des femmes et des jeunes filles.

Pour l’ONG Educo Mali, les statistiques, avec leur sexisme et leurs lacunes, montrent que la plupart des obstacles rencontrés par les filles sont déterminés par leur genre. Educo Mali se dit déterminée à mettre un terme à cette injustice.

‘’Au cours de la prochaine décennie, 14,2 millions de filles de moins de 18 ans seront mariées chaque année. Cela équivaut à 39 000 filles par jour. Selon l’Analyse Situationnelle sur les Droits de l’Enfant d’Educo en Octobre 2015, 14% des femmes au Mali se marient avant l’âge de 15 ans et 61% avant l’âge de 18 ans. L’étude révèle également que c’est un phénomène plus fréquent en milieu rural qu’en milieu urbain’’, souligne l’ONG Educo Mali.

Dans le monde, déplore-t-elle, parmi les 57 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire qui ne sont pas scolarisés, 31 millions sont des filles. L’ONG regrette le fait que l’éducation des filles est souvent négligée en raison de l’enracinement de certaines croyances patriarcales existantes.

‘’Au Mali où le mariage des enfants a des causes traditionnelles, les filles sont particulièrement exposées à l’abandon de l’école. C’est pour cela qu’en dépit des efforts déployés par le gouvernement pour promouvoir l’égalité des genres, l’écart entre les filles et les garçons en matière d’éducation demeure important’’, fustige l’ONG Educo Mali.

En 2015, Educo a mis en place au Mali un programme de bourses d’études destiné aux filles en âge de fréquenter l’école primaire, tout en formant leurs mères à la pratique d’activités génératrices de revenus. L’augmentation de la capacité économique de ces mères leur a non seulement permis de couvrir les frais scolaires de leurs filles, mais a aussi, permis d’améliorer leur statut au sein de la famille et de la communauté.

Selon des témoignages, plus de 2 000 filles ont déjà bénéficié de ce programme, dont 95 % ont continué l’école primaire et 80 % sont allées à l’école secondaire. «Les acteurs du projet me soutiennent et m’encouragent beaucoup par leurs visites régulières à l’école. Ils me donnent des conseils sur la façon d’étudier à la maison et d’être appliquée en classe «, a témoigné Fadimata DRAME.

L’ONG Educo Mali soutient que la promotion de l’équité des genres, des droits des femmes et des filles n’est pas seulement une question de justice sociale, mais un principe inhérent à la Déclaration universelle des droits de l’homme et une condition essentielle à la réalisation des Objectifs de développement durable.

A travers ses actions, Educo entend faire en sorte que les femmes et les filles pensent équitablement, bâtissent intelligemment et innovent pour le changement.

L’ONG a profité de la journée internationale de la femme pour appeler les femmes et les filles à revendiquer le droit et la possibilité réelle de décider et de construire l’avenir qu’elles souhaitent pour leur corps et pour leur vie.

‘’Nous voulons un monde divers et coloré, dans lequel le rose et le bleu n’imposent pas de limites, un monde où personne ne dit à une femme ou à une fille jusqu’où elle peut aller, ni aujourd’hui, ni demain, ni jamais’’, tel est l’engagement de l’ONG Educo Mali.

PAR MODIBO KONE

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *