Don de sang et de médicaments aux FAMA: l’ancien Président Moussa Traoré parrain

Dans le cadre des activités du mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion, l’Amicale des anciens élèves du Prytanée militaire aux forces armée et de sécurités du Mali (AEPM) a procédé samedi dernier à la Place d’arme du génie militaire, à la remise de médicaments d’une valeur de plus de 26 millions de FCFA, couplé à un don de 600 poches de sang.

don sang poche groupe sanguin categorie

Cette 1ère édition de don de sang, initiée par les anciens enfants de troupes militaires, était placée sous le haut parrainage de l’ancien président de la République, le général Moussa TRAORE ; en présence du parrain de la 3è semaine de la 23è édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, Dr Boulkassoum HAÏDARA, président du Conseil économique, social et culturel du Mali ; du président l’AEPM, Ousmane Sina DIALLO ; du directeur du génie militaire, Boubacar DIALLO ; du représentant du ministre de la Solidarité et l’action humanitaire, Abdoulaye DIABATE, etc.
Le directeur du génie militaire, dans ses mots de bienvenue, a remercié les initiateurs de cette cérémonie, les généreux donateurs ainsi que tous leurs partenaires. Pour cet ancien du Prytanée de Kati, cette cérémonie est une marque d’entraide, de cohésion et de solidarité, en ce mois, dédié à cette cause.
Quant au président de l’Amicale, Ousmane Sina DIALLO, il a présenté l’AEPM comme une organisation qui compte plus de 1 500 membres (civils et militaires) évoluant dans diverses catégories socio-professionnelles.
Aussi, a-t-il noté, son objectif est d’établir entre tous les anciens élèves du Prytanée, des relations amicales et de faciliter entre eux la constitution d’un réseau d’entraide mutuelle.
Par ailleurs, a-t-il soutenu, l’Amicale vise à contribuer à l’amélioration de la formation donnée au Prytanée et au développement de ses activités sociales.
De nos jours, a-t-il fait savoir, la disponibilité de sang est un problème majeur de santé publique au Mali.
«Le sang ne se vend pas et souvent nombreux sont les patients qui n’ont pas accès au sang faute de disponibilité», a-t-il dit.
Depuis 2012, avec la crise sécuritaire, a rappelé M. DIALLO, les forces de défense et de sécurité du Mali sont exposées à des attaques qui se soldent souvent par des pertes humaines mais aussi et surtout avec ses lots de blessés.
Raison pour laquelle, l’Amicale (AEPM), une association citoyenne, a décidé d’apporter sa modeste contribution pour soutenir l’Etat dans le renforcement de la capacité de la banque de sang, d’une part ; et d’autre part, venir en soutien aux forces de défense et de sécurité dans la prise en charge des urgences avec des médicaments.
D’où l’initiative du projet DOSAM qui consiste à faire un don de médicaments d’une valeur de 26 millions de FCFA aux forces de défense et de sécurité (Armées, Police, Protection civile et Prytanée militaire) ainsi qu’un don de sang d’au moins 600 poches au Centre national de transfusion sanguine (CNTS).
L’objectif dudit projet est de cultiver le civisme, l’esprit de solidarité et d’exemplarité. Il s’agit aussi d’améliorer l’accessibilité de la population malienne au sang à travers un don de sang ; renforcer la capacité de prise en charge sanitaire des forces de défense et de sécurité (Police et Protection civile) en général et de façon particulière les cas d’urgence.
Les activités de prise de sang se dérouleront comme suit : ce mardi l’opération aura lieu à la gendarmerie et chez les sapeurs-pompiers ; mercredi les équipes se rendront à la Garde nationale. De même, ce jeudi, les équipes du CNTS seront au Prytanée de Kati pour les prises de sang et enfin vendredi à la Polyclinique de l’armée à Kati.
A noter également que durant les 4 jours de prise de sang, les équipes de la CANAM procèderont à l’enrôlement biométrique des assurés et leur ayant droit sur les sites indiqués.
Cette cérémonie a été marque la remise symbolique du premier lot de médicament par le parrain de l’événement, le général Moussa TRAORE, au chef d’Etat-major général des armées, représenté par la colonel Soulyemane BAMBA, chef d’Etat-major de l’armée de l’air.

Par Abdoulaye OUATTARA

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *