DISCRIMINATION AU SEIN DE LA POLICE : Un sit-in devant le ministère de tutelle

«Discrimination entre les travailleurs de la corporation», «les comportements ambiguë de la hiérarchie policière»… Tels sont les motifs du sit-in prévu ce mois-ci par le Syndicat Autonome de la Police (SAP) devant le ministère de la sécurité et de la protection civile.


Les 33 comités et 11 délégués du Syndicat Autonome de la Police (SAP) se sont réunis ce Dimanche 19 Janvier 2020 au carrefour des jeunes. Plusieurs sujets d’actualité de la police ont été évoqués.
La réunion a débuté par une brève présentation des points de réclamation du syndicat. Il s’agit notamment des 20.000 logements sociaux pour la police, la situation de la régularisation du collectif de 119 diplômés, les régisseurs dans les unités sans base juridique depuis 2017 bien que l’arrêté soit au niveau du ministère de l’économie et des finances, les recommandations de l’assemblée nationale, la situation des intégrés au sein de la police, le recrutement des élèves sous-officiers, le congé de formation à certains syndicats et entre autres.

Cette rencontre a été une occasion pour certains policiers d’exprimer leurs idées sans ambages ni complaisance. Le cadre fut mis à profit pour des échanges sincères entre les membres du syndicat.
Des nouvelles mesures et des stratégies ont été mises en place pour la réussite de l’organisation.
Il a été en outre décidé à l’unanimité lors de la réunion, un sit-in en ce mois de Février 2020 devant le ministère du ministre Salif Traoré pour dénoncer la discrimination entre les travailleurs de la corporation et le comportement ambiguë des autorités de la police.
Face à cette situation et pour apaiser la colère des policiers, il est urgent que le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général de division Salif Traoré s’implique pour éviter le scénario de 2012 qui est toujours dans les annales des archives de la police.
A bon entendeur salut !
OUSMANE TOURE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *