Discours du DG de la police nationale à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du commissariat de police du 2ème arrondissement de Kayes.

C’est avec beaucoup de fierté que je m’adresse à vous ce matin, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration officielle du Commissariat de Police du 2ème arrondissement de Kayes.

Intégralement financée par le Budget National, la construction de ces nouveaux locaux constitue une réponse des plus hautes autorités de la Transition aux demandes des populations de Kayes qui attendent de nous qu’on les protège et qu’on sécurise leurs biens. C’est un droit pour eux, c’est un devoir pour nous.
Dans ces temps difficiles, la population doit se sentir protégée par les services de l’Etat et en premier lieu par les fonctionnaires de police. La sécurité est la première de nos libertés car sans elle il n’existe pas de liberté de circulation, pas de liberté de travailler. L’insécurité mine la vie quotidienne des habitants et de notre société.
Je demande aux cadres et aux personnels de ce nouveau Commissariat, un engagement exemplaire dans la lutte contre la délinquance et la criminalité sous toutes ses formes.
Cela passe par une disponibilité de tous les instants car il n’y a pas de plus noble mission que celle de gardien de la paix.
Servir son pays et son drapeau est un honneur !
Monsieur le Directeur Régional de la Police de Kayes
Vous devez constamment avoir l’objectif et la volonté d’établir avec la population un partenariat actif et permanent à partir d’une écoute attentive de ses préoccupations et de ses inquiétudes.
Je ne dirai jamais assez combien les renseignements sont importants pour anticiper les actions dangereuses, qu’elles soient terroristes ou criminelles, ainsi que pour sécuriser l’environnement de nos commissariats et des personnels qui y travaillent.
J’insiste aussi sur la nécessité d’instaurer une étroite collaboration avec les autres Forces de Défense et de Sécurité que ce soit la gendarmerie, la Protection Civile, la Garde, les Douanes et les Eaux et Forêts.
Cette collaboration est indispensable pour parfaire notre dispositif de sécurité collective partant du principe que « l’union fait la force »
Mes chers collègues,
L’un des objectifs primordiaux de la Direction Générale de la Police Nationale, consiste à faire de notre institution une force de sécurité plus efficace, à la hauteur des multiples défis auxquels nous sommes confrontés.
Je sais pouvoir compter sur le dévouement de chacun et chacune d’entre vous au service du pays et je vous souhaite plein succès dans vos missions. Ce nouveau Commissariat de Police du 2ème arrondissement de Kayes est désormais votre lieu de travail, je dirai même votre deuxième maison.
Je suis convaincu qu’avec ces locaux, modernes et fonctionnels, vous améliorerez vos capacités opérationnelles car comme j’ai l’habitude de le dire : dans les rues de nos villes ce n’est pas la population qui doit se sentir en insécurité, mais les délinquants et les criminels, et pour cela la peur doit définitivement changer de camp.
Je ne saurais terminer mon propos sans adresser toute ma gratitude et mes chaleureux remerciements aux plus hautes autorités de la transition, en particulier à vous, Monsieur le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile pour votre excellent leadership et votre engagement constant auprès de nos Forces de Sécurité. Sachez, Monsieur le Ministre, combien nos personnels vous en sont reconnaissants.
Il me plait aussi, de saluer la franche collaboration des populations de Kayes qui ont réservé à nos fonctionnaires de police un accueil chaleureux et je les encourage vivement à seconder leur police en matière de collecte de renseignements. En agissant ainsi ils feront preuve de civisme et de citoyenneté.
Je vous remercie.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.