Diéma : UNE JOURNÉE DÉDIÉE À LA TECHNOLOGIE

Plusieurs activités ont marqué la Journée de promotion de l’électronique et des systèmes embarqués organisée, dimanche dernier, à Diéma, par le club de soutien à Zégué Moussa Diarra, Ingénieur en électronique et systèmes embarqués.
Sous la présidence du préfet Abou Diarra, le thème « Le développement du Mali grâce à la technologie, est-il possible ? », la journée a servi de plateforme à un exposé, une conférence débats suivis d’une démonstration de drones.
Le maire de la Commune rurale de Diéma, Abdoulaye Sissako, parrain de l’évènement, a réaffirmé sa volonté et celle du conseil communal, à soutenir les efforts de Zégué Moussa Diarra pour une meilleure promotion de la technologie.


Le directeur du Centre d’animation pédagogique (CAP), Lamine Coulibaly, a expliqué toute l’importance de cette journée, qui, selon lui, permettra de mieux édifier le monde scolaire, surtout les élèves et les étudiants, sur un certain nombre d’aspects liés à la technologie. Il a invité les intéressés à plus d’engouement pour atteindre le niveau de performance souhaité dans le domaine de la technologie. Il a mis l’accent sur la vulgarisation de la technologie « sans laquelle, dira-t-il, aucun développement digne de ce nom n’est envisageable, surtout en cette période de mondialisation où l’excellence est une exigence ».
Au cours de son exposé liminaire, Zégué Moussa Diarra, a évoqué quelques points saillants relatifs, entre autres, au retard technologique au Mali, les opportunités, les potentialités pour le Mali et la jeunesse face aux nouvelles technologies, les impacts négatifs des réseaux sociaux sur notre société.
Définissant un drone, le conférencier dit que c’est « un aéronef sans pilote à bord, capable d’effectuer des missions de collecte d’informations précises dans un domaine précis ». Il a cité les différents types de drones, notamment, le drone agricole, le drone sanitaire, le drone multifonctionnel, le drone de sécurité et de défense, le drone de transport. Il a expliqué le système satellitaire ainsi que les matières qui entrent dans la fabrication du drone.
Le second temps fort de la journée a été la démonstration de drones. Les participants se sont transportés au stade de la localité pour assister au spectacle technologique d’un vol de drones.

Ouka BA
AMAP-Diéma

Source: L’Essor/Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *