Diéma : un retard dans l’exécution des travaux de la nouvelle gare routière

Le Préfet du cercle de Diéma a rendu une visite inopinée au chantier de la nouvelle gare routière de la localité. Un joyau architectural d’une superficie de 4,5 hectares comportant 4 compartiments de boutiques, 2 postes de sécurité, 1 bureau de gestion des compagnies, un restaurant, la mosquée, des hangars, un bloc de latrines, des magasins, des espaces de stationnement et une dibiterie. Mais sur le chantier, le chef de l’exécutif local constate un retard dans l’exécution des travaux. Selon AMAP, les travaux sont exécutés à 26%. Un retard que l’agence de presse attribue à l’insuffisance de moyens matériels et humains, car, selon elle, le vaste chantier est ravitaillé quotidiennement en eau par une seule mototaxi, en remplacement des citernes qui faisaient la corvée.

A noter que cette nouvelle gare en chantier a été cofinancée par l’Union européenne, le Conseil régional et la Mairie de Diéma, à hauteur de 1,9 milliard de francs CFA. Les travaux de cette nouvelle gare routière ne sont exécutés qu’à 26%.

Selon AMAP, le préfet a demandé à l’entreprise adjudicatrice, Afrique Travaux BTP Kaim Diabaté, de prendre toutes ses responsabilités pour diligenter les travaux afin de livrer dans le délai requis des ouvrages de qualité.

Source: Journal le Pays-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *