Diéma : ÉCHANGES SUR LA GESTION SCOLAIRE EN MODE DÉCENTRALISÉ

Les journées d’échanges sur le rôle et les responsabilités des acteurs sur la gestion de l’école en mode décentralisé se sont tenues, les 29 et 30 décembre 2018, dans la salle de conférence de la préfecture de Diéma. Ces journées visaient spécifiquement à expliquer les objectifs et les enjeux de la décentralisation, s’approprier les orientations politiques et les compétences transférées aux collectivités territoriales en matière d’éducation, identifier les acteurs, leur rôle et leurs responsabilités dans la gestion de l’école en mode décentralisé. La rencontre avait aussi à apprendre à développer et conduire une initiative locale en matière de gestion de l’école en mode décentralisé.

Ont pris part à ces journées les autorités administratives, des élus, des agents de l’Académie d’enseignement de Nioro, du centre d’animation pédagogique de Diéma, des représentants des services financiers, des professeurs du lycée de Diéma et plusieurs membres de la société civile.

Le directeur adjoint de l’académie d’enseignement de Nioro, Drissa Dembélé, a exhorté les participants à une meilleure appropriation des dispositions afin de consolider les acquis et tracer les voies sans embûches conduisant à une école performante, tenue à l’écart de tous les troubles.

Le préfet Abou Diarra, a demandé à tous les participants de faire une large diffusion des messages afin que les plaies qui rongent quotidiennement l’éduction dans le cercle de Diéma soient vite pansées. Compte tenu de la multiplicité des difficultés évoquées, des solutions ont été préconisées, notamment la mise à disposition des ressources humaines qualifiées, des ressources allouées aux collectivités territoriales, l’application des textes dans la gestion des fonds ADARS et des cantines scolaires, entre autres.

Ouka BA AMAP-Diéma

L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *