Un jeune berger malien trouve refuge dans une ferme de Gironde-sur-Dropt

Kekouta Dembélé, réfugié de 17 ans, a signé l’an passé un contrat d’apprentissage dans une ferme de Gironde-sur-Dropt. Il vit à la ferme et comme chez lui au Mali il s’occupe des brebis. Ce jeudi il participait aux Ovinpiades des jeunes bergers d’Aquitaine.

Kekouta Dembélé a quitté le Mali avec sa tante en 2017. Après avoir traversé l’Afrique, passé du temps en Libye, il a traversé la Méditerranée en zodiac. Réfugié à Marseille, Nice, Lyon et Toulouse il a finalement atterri dans un foyer Emmaüs en Gironde. C’est là qu’un éducateur lui a proposé de rencontrer un éleveur de brebis de Gironde-sur-Dropt.

Serge Chiappa, patron du GAEC Beauséjour, a tout de suite vu en Kekouta un berger sérieux et attentionné. Après 8 jours d’essai à la ferme l’éleveur lui a proposé un contrat d’apprentissage. Aujourd’hui le jeune Malien travaille et vit à la ferme. Il est scolarisé au CFA de La Réole et suit des cours de français.

On a tout de suite vu que Kekouta avait de la pratique. Il est capable de s’intégrer et de faire sa vie en France — Serge Chiappa

Le jeune homme s’occupe des brebis de la ferme Beauséjour en compagnie de la doyenne, madame Clémentine Chiappa, 80 ans, qui l’a pris sous son aile. Kékouta Dembélé dit avoir retrouvé une famille. Il attend maintenant sa carte de séjour et espère pouvoir vivre en France : “Je voudrais peut-être devenir boucher ou travailler dans une cuisine.”

Ce jeudi il participait à un concours régional d’apprentis bergers à Bazas. Kekouta n’a pas gagné les “Ovinpiades” mais il a fait la fierté de son maître de stage.

Source: francebleu
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *