Scandale : 27 cadavres de migrants africains repêchés par les gardes-côtes en Tunisie

Les gardes-côtes tunisiens ont fait une découverte macabre. En effet selon les informations de la PANA, 27 cadavres de migrants clandestins en état de décomposition au large de Ben Guerdane et de Zarzis, deux ports proche de la Libye ont été repêché vendredi.

secouristes plage mer ocean corps migrants africainsSelon la source les naufragés ont été repêchés du 3 au 10 juillet par les unités de la marine et de la protection civile. Ce sont des ressortissants de pays de l’Afrique subsaharienne partis des côtes libyennes et qui tentaient de gagner l’île italienne de Lampadusa.

Annonçant la poursuite des recherches pour tenter de découvrir d’autres naufragés la protection civile fait savoir que «ces derniers mois, plusieurs embarcations de migrants africains en provenance de Libye à la dérive ont été secourus tantôt par des chalutiers tantôt par les garde-côtes tunisiens».

D’après lui ils avaient été transférés dans des centres d’accueil provisoires à Zarzis en attendant d’être rapatriés par l’Organisation internationale de la migration (Oim) avec le concours de l’Unicef.

A en croire le président du Croissant rouge tunisien à Médenine (sud), Mongi Slim, leur accueil pose problème en raison de la fermeture récemment du centre d’hébergement de Zarzis. Les migrants secourus étaient essentiellement des Maliens, des Ghanéens, des Sénégalais, des Nigérians et même du Bangladeh.

Selon plusieurs organisations, plus de 2.000 migrants notamment africains sont morts noyés depuis le début de l’année.

source : autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.