Refoulés d’Algérie : Une cinquantaine de jeunes s’attaquent à l‘ambassade algérienne à Daoudabougou

Hier lundi 12 mars entre 10 h et 11 h, une cinquantaine de jeunes refoulés d’Algérie, munis de leurs sacs de voyage ont dicté leur loi sur l’Avenue de l’OUA menant au centre-ville. De la maternité de Sogoniko en passant par  l’Ambassade d’Algérie, les jeunes refoulés détruisaient tout sur leur passage. Des ordures ménagères se trouvant devant certaines concessions ont été  éparpillées sur la route. Plus loin, de grosses pierres ont été placées sur la route pour empêcher  momentanément le passage des voitures. Tout en marchant sur la route, ils s’en prenaient aux feux de signalisation à l‘aide de cailloux et de bâtons. Les agents de la circulation routière qui ont eu le temps d’être informés à temps ont quitté  les lieux avant l’arrivée de ces  visiteurs inattendus. Cette situation a provoqué un embouteillage monstre à leur arrivée au niveau de l’ambassade algérienne à Daoudabougou où ils ont exprimé leur colère en mettant le feu à une porte. S’en est suivi des jets de cailloux sur le bâtiment de la dite ambassade. Puis à l’aide de bâtons,  ils ont cassé les ampoules et détruit  tout ce qui  appartenait  à l’ambassade algérienne.

Ces jeunes refoulés d’Algérie ont été stoppés par les éléments des commissariats du 4ème, 7ème et 10ème arrondissement.

                                                                          Almihidi  Touré 

 

Source:  Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *