Rapatriement volontaire au bercail 25 migrants en provenance de l’Angola accueillis par le ministère des Maliens de l’Extérieur

Le Chef de Cabinet du ministère des Maliens de l’Extérieur, Cheick Oumar Coulibaly et ses principaux collaborateurs dont le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) ont reçu, le mercredi dernier, à l’Aéroport international Président Modibo Keïta-Sénou, 25 migrants qui ont décidé volontairement de retourner au bercail.

 

Les migrants qui vivaient dans des conditions difficiles en Angola ont préféré retourner dans leur pays pour venir y tenter leur chance. Ils avaient tous des documents établis par l’Ambassade du Mali à Angola.

L’une des migrantes, Oulémata Sow, a expliqué que leurs conditions de vie n’étaient pas favorables. En plus de cela, les autorités Angolaises ne respectent pas les lois de l’immigration conformément à la Charte Africaine. Elle a remercié les plus hautes autorités du Mali à travers le ministère des Maliens de l’extérieur qui ont réuni les conditions pour faciliter leur rapatriement volontaire au bercail.

Le Chef de Cabinet du ministère des Maliens de l’extérieur, Cheick Oumar Coulibaly a rappelé que dans le cadre du rapatriement volontaire, le gouvernement a adopté une politique qui consiste à informer et à sensibiliser les Maliens de l’extérieur et ceux qui souhaiteraient aller tenter leur chance à l’étranger. Pour cela, des mécanismes ont été mis en place au niveau du ministère des Maliens de l’extérieur et de la Délégation Générale des Maliens de l’Extérieur en vue de permettre aux migrants de s’insérer économiquement et socialement.

Cela consiste à leur apprendre à monter des projets innovants et à leur accorder des facilités de mise en œuvre de ces projets qui sont relatifs notamment à l’embauche bovine, au maraîchage et à la pisciculture.  » Si on ne peut pas empêcher l’immigration, on doit mettre  tout  en œuvre pour qu’elle soit souple pour les migrants. Lorsque qu’elle ne marche pas nous faisons tout pour faciliter leur rapatriement volontaire« , a affirmé Cheick Oumar Coulibaly.

Falé  COULIBALY

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *