Mauritanie : La police charge des manifestants maliens

Selon le site d’information mauritanien Al Akhbar, la police mauritanienne a dispersé à gaz lacrymogène, mercredi 11 mai, des ressortissants maliens qui manifestaient près de l’ambassade du Mali à Nouakchott, après la mort lundi d’un de nos compatriotes

armee soldat militaire police mauritanienne menottant bandit voleur

Selon les officiels mauritaniens, la police a réagi quand les manifestants commençaient à déborder de la zone de l’ambassade. Parlant au nom des manifestants, Nouhou Kéita, a déclaré à Al Akhbar : “Des gens, qui contrôlaient le titre de séjour, ont trouvé notre compatriote sur un bâtiment où il travaillait comme maçon, au quartier ‘Cité plage’ de Nouakchott. Et en tentant de s’échapper il est tombé du bâtiment”.

Nouhou Kéita a ensuite menacé : “Nous allons rapatrier le corps de notre compatriote. Après, on ne va plus établir de carte de séjour. S’ils nous expulsent du pays, les Mauritaniens au Mali vont également rentrer”.

Une source sécuritaire mauritanienne, a rapporté à Al Akhbar que le défunt a été “arrêté parmi un groupe de voleurs et embarqué à bord d’un véhicule”. Il aurait ensuite “tenté de s’échapper en sautant du véhicule”, ce qui aurait conduit à sa mort.

Les manifestations ont par ailleurs accusé leur ambassade d’avoir “fermé les yeux” sur l’affaire. Nos confrères mauritaniens ont conclu avoir tenté en vain d’avoir la version des autorités diplomatiques maliennes.

A.M. C.

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct