Maliens de l’extérieur en détresse : Le HCME libère 460 Maliens détenus en République de Guinée

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) a animé une conférence de presse le mercredi 13 novembre 2019 à son siège sis à Niamakoro, Cité UNICEF. Pour informer l’opinion nationale et internationale de comment il a libéré les 460 Maliens détenus en République de Guinée dans l’affaire QNET.

Dans l’affaire appelée QNET, 460 Maliens se sont faits prisonniers en République de Guinée. Face à cette situation, le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur n’est pas resté les bras croisés. Il s’est mobilisé pour chercher à comprendre le problème et ensuite trouver la solution. Pour cela, une mission d’assistance du ministère des Maliens de l’extérieur conduite par Tahirou Sidibé, conseiller chargé des affaires juridiques, s’est rendue en République de Guinée  du 1er au 7 novembre 2019. Cette mission avait pour but de porter assistance du Ministère des Maliens de l’Extérieur à l’Ambassade du Mali et au Conseil de Base des Maliens de l’Extérieur de la Guinée afin d’obtenir la libération des maliens détenus dans les prisons guinéennes dans ce qu’on peut appeler l’affaire QNET.

Selon les explications du président du HCME, une fois en Guinée, la délégation a été informée qu’une société dénommée QNET recrute pour une vente en ligne selon un système de parrainage qui amène la personne recrutée à payer la somme de 500 000 FCFA, signer un contrat et faire inscrire deux autres personnes moyennant 500 000 FCFA chacune. Après cette étape, il lui est promis un bonus et un compte activé dans lequel sera versée toutes les semaines la somme de 135 000 FCFA. C’est ainsi que nos 460 jeunes maliens ont été pris au piège, a expliqué Monsieur Habib Sylla, président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur.

Le président du HCME, Habib Sylla, nous a expliqué comment s’est déroulée la procédure de la libération. Après avoir tenu une réunion de partage d’informations avec la communauté malienne de Guinée le dimanche 3 novembre 2019 à l’Ambassade du Mali, la délégation, sous la conduite de l’Ambassadeur du Mali, a été reçue le lundi 4 Novembre 2019 par le Ministre Guinéen de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Au cours de la réunion, le Ministre a souligné l’excellence des relations entre nos deux pays depuis les indépendances et a précisé que ce qui vient de se produire relève d’une incompréhension regrettable qui trouvera rapidement une solution. Toujours pour plus de précision, ajoute Habib Sylla, la délégation malienne s’est ensuite rendue à la Maison d’Arrêt Centrale de Conakry pour rencontrer les détenus. Selon les dires du président du HCME, cette visite a permis d’apporter de la nourriture aux détenus, de s’enquérir de l’état de santé de chacun et leur donner des conseils appropriés.

Une fois le fond du problème connu dans l’affaire QNET, la libération de nos 460 maliens a été faite après un jugement. Pour préparer leur retour, une seconde délégation a été mise en route avec cinq bus de la compagnie SONEF loués par le Gouvernement du Mali. Dans la nuit du 4 au 5 Novembre 2019, les détenus ont été tous accueillis à la Maison des Maliens de l’Extérieur par Madame la Secrétaire Générale du Ministère des Maliens de l’Extérieur, le Délégué Général des Maliens de l’Extérieur, le Secrétaire Exécutif du HMCE et l’Administrateur de la cité d’accueil des Maliens de l’Extérieur.

Le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, Habib Sylla a conclu ses propos par dire que le HCME continuera à apporter au département du ministère des Maliens de l’Extérieur, toute l’assistance nécessaire. Car, martèle M. Sylla, ce département associe régulièrement le HCME à toutes les missions de protection et de promotion des Maliens établis à l’extérieur.

Aminata SANOU

Stagiaire

Zénith Balé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *