Les premiers réfugiés arrivés prennent leurs marques

La semaine dernière, 44% des Français seulement étaient favorables à l’arrivée de migrants. Aujourd’hui, ils sont 53%. Les mentalités changent, notamment dans les villes où les premiers réfugiés sont arrivés hier, mercredi 9 septembre.

migrants femme enfant traversent frontiere Grece Macedoine Gevgelija

Au monastère de Bonnelles (Yvelines), les nouveaux-venus chantent en arabe “La France, notre meilleure destination, nous te saluons”. Tous savourent un sentiment de sécurité et beaucoup tiennent à aider dans les cuisines. C’est une question de principe pour Hayder.“S’entraider les uns les autres est la meilleure façon de vivre”, jure-t-il à France 2.

Combien de temps resteront-ils ?

Les réfugiés resteront au moins un mois à Bonnelles. A Champagne-sur-Seine (Seine-et-Marne), autre commune qui accueille des réfugiés, les habitants débattent. Ils s’interrogent sur l’avenir à long terme des migrants. Une femme se dit favorable à leur arrivée mais souhaite qu’ils finissent par repartir. “La France s’est construite sur le mélange justement des gens qui ont fui leur pays”,lui répond une fille d’immigrés.

Source: Francetv info

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *