Immigration : 46 Maliens de retour au bercail grâce au département des maliens de l’extérieur

Après plusieurs années  de  souffrance en Angola, le 25 décembre 2018, la Maison des Maliens de l’extérieur (sis à Niamakoro) a accueilli l’arrivée de  46 maliens  interpellés  et  détenus  au centre  de détention  de Trinta à Louada  .

A leur arrivé dans l’enceinte de la maison, le Ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, Yaya Sangaré, et  son  équipe étaient présents, pour leur souhaiter la bienvenue en terre malienne. Un retour pris  en charge par l’Etat  malien et  faciliter grâce à une synergie d’effort  du département des maliens de  l’extérieur, l’OIM (organisation internationale pour la migration), l’ambassade malienne en Angola, le Haut conseil des Maliens de l’extérieur d’Angola, etc. Dans le cadre de la politique  d’assistance des maliens à l’étranger. « Suite à des mesures prises par les autorités angolaises, des maliens  se sont retrouvés dans une situation difficile. C’est ainsi que les plus hautes autorités maliennes ont donné de instructions  pour trouver des voies et moyens à faire rapatrier ces maliens.

Certains ont pu, regagner le Mali par leurs propres moyens. C’est une situation triste, parce que cette fois-ci, il ne s’agit pas de rapatriements en provenance des pays européens, c’est entre nous pays africains. Je pense que nous avons déjà commencé un dialogue avec  les autorités angolaises, pour trouver une issue heureuse à cette situation, afin que les maliens qui sont là-bas en situation irrégulière, puissent être régularisés, et que les gens respectent les lois d’Angola », a déclaré le Ministre Yaya Sangaré. Le retour au bercail fut un ouf de soulagement pour ces maliens qui n’ont pas manqué de mots pour remercier le gouvernement malien.

H.B. Fofana

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *