DIASPORA : Le HCME met les points sur les « i »

Le HCME a tenu une conférence de presse le jeudi 25 juillet dans les locaux de la Maison de la presse sis à Medina-Coura. Objectif : clarifier la situation des Maliens de l’extérieur. Elle était animée par Mamadou Lamine Bane assisté de Samia Kanté en présence de plusieurs membres du BE.

Le Haut conseil des Maliens de l’extérieur est une faitière de la diaspora malienne ayant pour mission de rassembler tous les Maliens de l’extérieur afin d’assurer leur implication dans le développement économique, social et culturel de notre pays.

Le Haut conseil, a rappelé le conférencier, est une émanation de la Conférence nationale de 1992. Mamadou Lamine Bane a, dans son intervention, rappelé aussi que 67 conseils de base représentent le HCME à travers le monde, ajoutant que leurs responsables disposent chacun d’un maillage de leur pays de résidence et sont élus au suffrage électif.

S’agissant des migrants, les animateurs de la conférence ont lancé un appel à leur intention en les invitant à éviter les pays à risque élevé ? Dans la même veine, M. Bane a invité les autorités à prendre à bras-le-corps les programmes de lutte contre les causes profondes de la migration en créant des emplois et en luttant contre les réseaux de passeurs qui favorisent la migration.

Les conférenciers ont tenu à rappeler que leur organisation intervient dans le renforcement des capacités des acteurs de la société civile opérationnelle dans la gestion des migrants à travers la mise en place et l’animation d’un cadre de synergie d’actions. Aussi, les conférenciers ont indiqué les contributions faites par nos compatriotes et qui s’élèvent à plus de 500 milliards de F CFA.

Une faîtière indéboulonnable

Le HCME intervient et apporte des appuis multiformes à nos compatriotes en détresse dans les différents pays d’accueil, en facilitant leur retour au pays. S’agissant des informations qui circulent sur les réseaux, les conférenciers ont sans ambages fustigé le comportement de ces désinformateurs qui certainement un agenda, celui de déstabiliser le HCME étant entendu qu’eux-mêmes étaient membres du Haut conseil des Maliens de l’extérieur.

« Ils ont créé leur association et ont leur papier comme toutes les autres associations. Mais pour être du HCME, il faut militer dans un conseil de base. Ceux qui s’activent aujourd’hui savent bien que la seule et unique faitière des Maliens de l’extérieur est et reste le Haut conseil des Maliens de l’extérieur », ont soutenu les conférenciers.

Mamadou Lamine Bane a rappelé qu’Habib Aly Sylla n’a jamais renoncé à sa nationalité malienne et qu’il est et reste un Malien. « Il est à la tête de l’institution depuis plusieurs années ».

Ibrahima A. Tiocary Fulany

Source : Nouvelle Libération

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *