Déclaration du haut conseil des maliens de l’extérieur sur la situation des migrants en Libye

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur est vivement préoccupé par la tournure prise par la situation déjà difficile des migrants d’Afrique noire en Libye, où vivent de nombreux ressortissants maliens. Les traitements inhumains et dégradants infligés aux migrants dans ce pays interpellent la conscience humaine et la communauté internationale.

habib sylla president haut conseil maliens exterieur

En effet, les migrants de race noire sont réduits au rang d’esclaves et vendus aux enchères, en violation de leurs droits élémentaires. Les autorités libyennes et l’Union Européenne doivent prendre toutes les mesures utiles pour la cessation immédiate des crimes en cours car des âmes sont en péril. Les responsables de ces actes ainsi que leurs complices doivent être recherchés, jugés et soumis à la rigueur de la loi.

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur dont la vocation naturelle est la défense et la protection des droits des Maliens établis à l’extérieur, condamne non seulement les actes et leurs auteurs, mais aussi la politique migratoire qui fait de la Libye le point de renvoi de tous les migrants d’Afrique noire en situation irrégulière.

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur soutient sans réserve l’initiative de Monsieur le Président de la République, de la création d’une Commission d’enquête internationale pour situer les responsabilités. Dans l’urgence et de façon spécifique, il demande au Gouvernement du Mali de prendre toutes les dispositions nécessaires à la sauvegarde de la dignité, de la vie et des biens de nos compatriotes pris au piège en Libye.

Bamako, le 18 Novembre 2017

 Pour le HCME

 Le Secrétariat Permanent

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *