DFM: POUR VIOLATION DES LIBERTÉS SYNDICALES

La Coordination des comités syndicaux des DFM, DAF, DRH et CPS proteste et menace de saisir la Cour Suprême

La Coordination des comités syndicaux de la Direction Administrative et Financière (DAF) de la Primature, de la Direction des Ressources Humaines (DRH) du Secteur des Finances et la Direction des Finances et du Matériel (DFM) du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, des cellules de Planification Statistiques (CPS), est toujours sur pied de guerre. D’octobre 2018 au 1er avril jusqu’au 19 avril 2019, elle est à sa sixième (6ème) grève sans que le gouvernement et les grévistes s’asseyent autour d’une table, afin d’apporter des réponses aux doléances des syndicalistes. Pis certains chefs de services tentent même de saper la grève en cours depuis le 1er avril pour 20 jours, en ordonnant aux militants d’aller travailler. Ce qui est, selon le Secrétaire Général Issa SINAYOKO, une violation des libertés syndicales en République du Mali. C’est aussi une violation des principes de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

QUATRE STRUCTURES DANS LE COLLIMATEUR DES SYNDICATS

Dans une lettre de protestation adressée au ministère de l’Economie et des Finances et au ministère de la Santé, avec ampliation au ministre du Travail et de la Fonction Publique, la coordination des comités syndicaux des DFM, DAF, DRH et CPS proteste et menace de saisir la Cour Suprême. En pièce jointe de sa lettre de protestation, il y a la lettre circulaire du 18 mars relative au service minimum et les notes de services des structures concernées et qui obligent leurs agents à travailler en temps de grève.

Donc, sur 52 services, seulement 4 ont obligé les travailleurs, pourtant en grève, à aller travailler. Depuis le 1eravril dernier, les comités syndicaux des services sus cités sont en grève de 20 jours pour la 6ème fois depuis le 15 octobre 2018. Le travail reprend le lundi 22 avril 2019.

PAR DABA BALLA KEITA

 

Source: nouvelhorizonmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *