Développement local : LES RESSORTISSANTS DE BOUREM S’INVESTISSENT

Les membres du nouveau bureau de la Coalition pour le développement de la Commune de Bourem (CCB) étaient face à la presse, dimanche dernier, au siège de l’association Ir Ganda à Bacodjicoroni ACI.
« La Coalition est une association apolitique créée en septembre 2001 a expliqué Djibrila Maïga, président de la CCB dans son intervention liminaire. Il avait à ses côtés, notamment Aïssata Cissé, député élu à Bourem.

Selon lui, La Coalition est dirigée par un bureau de 19 membres composé des représentants de tous les villages de la commune. Il a ajouté que conformément à son slogan et sa vision qui voudrait que « demain commence aujourd’hui », la Coalition dans le but d’atteindre ses objectifs, s’est dotée d’un plan d’action 2018-2020, assorti d’un plan d’activités 2018.
L’élaboration d’une monographie de Bourem, l’organisation d’une nuit de Bourem à Ségou afin de magnifier ce que les deux villes ont en commun et dans le but de rechercher un jumelage entre les deux communes, sont des activités programmées par la CCB.
Pour ce faire la contribution de la diaspora est sollicitée. La Coalition participera également à des rencontres de sensibilisation pour la paix, la réconciliation, le vivre ensemble et la prévention des conflits. Elle organisera aussi une soirée culturelle à Bamako pour mieux faire connaître la culture de Bourem.
« La redynamisation de la CCB était plus que nécessaire parce le problème de développement se pose avec acuité à Bourem, un des cercles les plus enclavés et les plus démunis du pays» a indiqué Djibrila Maïga.
Il a aussi rappelé que la Commune de Bourem compte 12 villages sédentaires et 9 fractions nomades. La Commune est habitée par différentes ethnies : songhoï, peul, tamasheq, arabe, sorko et bella et 35 019 âmes y vivent.
Son logo est : la girafe (boura), les dattiers et le Ford, un monument historique. Son slogan et sa vision : « Demain commence aujourd’hui ».
Youssouf DOUMBIA

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *