Développement communautaire : L’ONG- ADSC lance officiellement ses activités

L’ONG- ADSC (Association de Développement pour Servir la Communauté) a procédé le samedi 27 juillet 2019, dans un hôtel de la place, au lancement officiel de ses activités. C’était sous la présidence du ministère de l’administration territoriale et en présence de l’honorable Aissata Belco Maiga ainsi que le directeur général de l’ONG ADSC, Mohamed Ag Agaly

 

Apres 11 ans d’activités intenses et constantes qui ont abouti à l’élargissement du cadre de travail, et de la diversification de ses domaines d’intervention, et par réponse aux exigences de sa nature, l’association a signé un accord cadre No 001586 avec le gouvernement du Mali à travers le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation le 19 juin 2019. Elle prend ainsi la dénomination de l’ONG-Association de développement pour servir la communauté.

Créée en décembre 2008 à Gao et transférée à Bamako en 2015 à cause de l’insécurité qui sévit dans la région, l’association de développement pour servir la communauté (ADSC) est une association caritative, apolitique à but non lucrative, selon ses responsables. De même, elle s’est donnée comme mission d’apporter de l’aide et de l’assistance aux couches démunies de la population tout en soutenant les efforts du développement communautaire, économique, culturel de l’ensemble des populations maliennes. Pour ce faire, elle mobilise des ressources pour coordonner avec des acteurs nationaux et internationaux. Au dire du responsable de l’Ong, Mohamed Ag Agaly, les domaines d’interventions de l’ADSC tournent autour de plusieurs axes, à savoir l’hydraulique. Ce volet consiste à apporter de l’eau potable à la population qui en a tant besoin. Cela à travers la réalisation des adductions d’eau. Par rapport à la santé, elle construit et équipe des cases de santé. En ce sens, elle a construit 10 dispensaires avec équipements, courant 2018. Elle s’occupe également de la prise en charge des malades de paludisme et de cataracte chaque année, ainsi, elle a effectué une opération gratuite de 280 malades l’année passée. Sur le volet de l’éducation, elle intervient dans la construction des salles de classe avec fourniture scolaire et prend également en charge des frais scolaires des enfants nécessiteux. Rappelons également que le parrainage des orphelins est aussi un des volets phares de l’association. En effet, plus de 600 enfants ont bénéficié de ce programme et l’âge limite du parrainage va souvent jusqu’à 25 ans.

En ce qui concerne le volet social, l’ADSC réalise des logements sociaux au profit des familles démunies et de faire des dons périodiques aux familles nécessiteuses : comme des machines à coudre, motos et vélos pour handicapés, des distributions de vivres. Elle crée des projets sociaux de développement générateurs de revenus à long terme. Par ailleurs, au cours de l’année 2018, 110 moquées ont été construites et équipées.

Ousmane Baba Dramé

SourceLe republicain mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *