Désengorgement des prisons au Mali : Plus de 70 personnes libérées!

Les prisons au Mali constituent des véritables enfers qui ne présentent aucune norme d’humanisme. Des organisations de la société civile, mais aussi celles des droits de l’homme avaient plusieurs dénonce le calvaire des détenus. 

 

Dans sa mission de toilettage et d’humanisation des conditions de détentions, le Ministre Malick Coulibaly avait récemment doté la maison centrale d’arrêt de plusieurs humidificateurs afin de soulager les détenus. 

À la prison de centrale de Bamako, des sources font état de la libération de 76 personnes ( détenus et condamnés) courant la semaine dernière. Ces libérations, selon nos informations, seraient intervenues après des audiences extraordinaires dans les tribunaux de la capitale. 

Selon des sources concordantes, à la prison centrale de Bamako, 41 détenus parmis les 76 détenus ne possèderaient pas de dossiers dans les archives de la prison. Mieux, d’autres auraient fait plus de trois (03) ans de prison. 

Aussi, 19 détenus, dont les dossiers ont été retrouvés étaient en détention depuis plus de trois (03) ans pour des affaires délictuelles sans être jugés. Parmi les condamnés, seize (16) personnes auraient purgé plus de cinq (05) ans de prison.

Selon notre source, il s’agirait des malades mentaux( fous) mais également des personnes dont les maladies ont occasionné une paralysie des membres supérieurs ou inférieurs. « Il y a des malades en phase terminale de cancer, de SIDA et d’hépatite. Elles ont été libérées avec l’autorisation des tribunaux pour des motifs sanitaires » rapporte notre interlocuteur. 

Tous ces détenus, après des recoupements effectués, ont pour dénominateur commun, la pauvreté. Selon des sources concordantes au cabinet du ministre de la justice, ces actions se poursuivraient à la grande prison de Bamako et concerneraient toutes les autres prisons du pays avant la fin de l’année. 

Figaro Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *