Des heurts ont opposés population et forces de l’ordre au chef-lieu de la préfecture de Kéniéba, dans le sud-ouest du Mali.

Au Mali, explosion de violences au chef-lieu de la préfecture de Kéniéba, dans le sud-ouest du Mali, où des heurts opposent population aux forces de l’ordre depuis dimanche soir.

Plusieurs édifices, dont la préfecture, ont été incendiés par les manifestants, selon un élu local qui parle également d’au moins deux civils tués par les forces de l’ordre lors de ces affrontements. Tout serait parti d’un conflit opposant les jeunes de cette ville aux propriétaires de la mine d’or de Gounkoto toute proche.

Dimanche soir, ils ont voulu faire des barricades empêchant tout déplacement de véhicules vers la zone minière en question. Les services d’ordre sont venus les disperser avec des gaz lacrymogènes.

Cheick Oumar Camara, le vice-président du Conseil du cercle de Kéniéba

 RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *