Démolition de constructions à YIRIMADIO: Les victimes remontées contre la Séma-SA

Les victimes de l’opération de démolition d’une trentaine de constructions enclenchée par la Séma-SA à Yirimadio ne décolèrent pas.

logements yirimadjo constuction maison bamako

Cette opération de démolition de constructions a été lancée suite à la visite du directeur de la Séma-SA dans les années 2005-2006 sur les sites visés par l’opération dans la zone de la Séma vers Yirimadio. Et depuis lors, une guerre est ouverte entre la Séma-SA et les victimes.

Pour en savoir davantage sur cette affaire, nous avons rapproché les deux parties en conflit. Selon le président des victimes, Sidiki Tessougué, l’espace litigieux a été donné à ses parents par le chef de village et dont les papiers ont été signés par le préfet de Kati avant qu’il ne soit né. Pour tenter de récupérer l’espace qui fait au moins 7 hectares et demi, Sidiki Tessougué et ses compagnons ont intenté plusieurs procès à la Séma. Sans succès.

Après ces différentes tentatives infructueuses, ils ont envoyé une lettre au président de la République, quand Moussa Mara était Premier ministre. Ce dernier a d’ailleurs envoyé Alassane Bah pour une intervention dont le résultat n’était pas probant. D’où le cri de cœur de Djigui Doumbia qui fut le premier habitant de cette zone en 1993. Il estime que le pays est en train de piétiner les pauvres.

Contactée par nos soins pour avoir sa version des faits, la directrice de la Séma-SA s’est refusée à tout propos, prétextant que cela relève du service juridique de la société dont les responsables seraient en congés. Mais par d’autres canaux, la Séma affirme avoir informé les occupants dudit espace. En attendant, la société  a déjà procédé à l’occupation de 4 à 5 voies et démoli une trentaine de maisons.

Sidiki et  ses camarades  demandent  aux autorités compétentes surtout au président de la République et son gouvernement de venir à leur secours.

 Affaire à suivre …

 

A D  

Source: Le Débat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *