Défense du droit au logement : Une instance mise sur pied.

L’Organisation de défense de droit au logement du Mali (O.D.D.L Mali), c’est le nom de la toute nouvelle organisation qui s’engage à lutter pour garantir un logement décent à tous ceux qui sont confrontés au fléau.

Le lancement s’est tenu, ce mardi 6 Aout 2019, à travers une conférence de presse organisée au siège de ladite organisation sur la route de Garantiguibougou à Bamako. C’était en présence des membres de l’organisation dont le Président, M. Moussa Touré.

Avoir un logement décent au Mali relève d’un parcours de combattant. Autant les logements, surtout les locations, souffrent en qualité, autant les prix et les propriétaires de location sont d’un enfer imposant pour nos concitoyens à faibles revenus.

C’est fort de ce constat que des jeunes très engagés et dynamiques, se sont réunis au sein d’une organisation pour lutter, dans la plus grande conformité aux lois de notre pays, disent-ils, contre cette pratique inacceptable.

En effet, créée avec une autorisation numéro 569 du 26/6/2019, l’Organisation de défense de droit au logement du Mali O.D.DL. Mali, entend s’adosser, pour mener ce combat, sur la loi fondamentale de notre constitution dont les articles 13 et 17 garantissent les logements à tous, a affirmé le Président de ladite organisation, M. Moussa Touré. «Le droit au logement est une liberté fondamentale. Il est reconnu comme un droit social au niveau international par la déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 » a expliqué, dans son discours, le Président de l’ODDL Mali.

A cet effet, poursuit M. Touré, l’O.D.D.L. Mali se veut être une sentinelle, pour permettre à tous nos concitoyens d’avoir un accès facile à un logement décent. « Nous serons plus regardants sur la situation qui entoure la location en milieu urbain et rural. L’un de nos soucis majeurs sera de veiller au respect des normes requises dans le dosage et l’utilisation judicieuse de matériaux dans les logements en cours de construction sur l’étendue du territoire, car la personne humaine est sacrée et inviolable » a laissé entendre le Président de l’ODDL Mali.

Le Président a mis à profit cette conférence de presse pour évoquer d’autres objectifs de l’organisation. Il s’agit notamment de « permettre aux populations, les plus fragilisés, d’avoir accès à un logement décent, en exerçant leur droit au logement et apporté des réponses dignes et concrètes de la personne humaine au besoin de logement des personnes en difficulté » a indiqué M. Touré.

Les logements sociaux, récemment décernés, dans un état très déplorable, ont aussi fait l’objet de critique dans l’intervention du Président de l’ODDL Mali. En effet, au début de son intervention, le Président de l’ODDL Mali, M. Moussa Touré, a sévèrement dénoncé le manque de sérieux qui a eu autour de la construction de ces logements sociaux.

Pour lui, Il n’est pas admissible que l’Etat ferme les yeux sur les violations flagrantes des normes de construction des logements sociaux qui ont été constatées : Absence de poteau et d’escalier, fenêtres sans grille de sécurité, mur trop court etc., ont été énumérés comme état des logements sociaux de cette année.

Avant la fin de son intervention, le Président de l’ODDL Mali, M. Moussa Touré, a invité les autorités à revoir, à la baisse, le prix des logements sociaux et de leurs mensualités, compte tenu de la crise financière qui secoue bon nombre de nos compatriotes.

Boubacar Kanouté.

Source: figaromali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *