Début au Mali du concours de recrutement de 1132 fonctionnaires

Quelque 1.132 nouveaux agents de diverses catégories et spécialités vont être recrutés dans la Fonction publique malienne à l’issue d’un concours dont le coup d’envoi a été officiellement donné, lundi à Bamako, par Bocar Moussa Diarra, ministre en charge du travail et de la fonction publique.

 concours-Ena

Plus de 250.000 candidats sont en lice à ce concours qui va se dérouler jusqu’au 18 septembre prochain sur l’ensemble du territoire malien, à l’exception de la région de Kidal, qui demeure sous l’occupation de groupes armés.

Les postes à pouvoir vont de secrétaire d’administration à agent de surveillance des services pénitentiaires en passant par ceux d’ingénieurs informaticiens, d’ingénieurs sanitaires, de journalistes et d’assistants de presse et de réalisation.

Le profil le plus demandé est celui de technicien de santé de niveau B1 (179 postes à pourvoir) et le profil le moins recherché, celui de traducteur-interprète, avec seulement deux postes à pourvoir.

La redaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.