Sikasso : Missirikoro, la mystique

Sikasso, 25 juin (AMAP) La grotte de Missirikoro, Commune rurale, près de Sikasso (Sud), a des valeurs mystiques reconnues des populations de la contrée et au-delà. C’est pourquoi, ce site historique, culturel et touristique, étonnamment fait de tunnels et de labyrinthes, est toujours pris d’assaut, au moment des épreuves difficiles de la vie.

Selon les gardiens des lieux, certaines maladies considérées comme incurables sont guéries grâce aux produits de la grotte. Pour le traitement de telles maladies, le patient se rend au pied de la grotte, nuitamment, en tenue d’Adam. Avec la démographie galopante, pour éviter d’être vu, il peut se déshabiller à une centaine de mètres des grottes. Toujours est-il qu’il ne peut cueillir les feuilles qu’étant nu comme, il est venu dans ce monde. Il coupe n’importe quelle feuille à sa portée et en fait trois ou quatre boules, selon qu’il soit homme ou femme, car le signe emblématique de l’homme, c’est 3.

Il revient au village et fait bouillir les feuilles avant de passer par les trois phases du bain. Il s’agit du bain de vapeur, du bain total et de la boisson. A l’issue de ce traitement, le malade recouvre sa santé, selon la croyance populaire.

Toujours sur l’importance social de la grotte, des femmes, qui cherchent un époux ou un enfant, se rendent dans les grottes, cette fois habillées, et promettent d’offrir des cadeaux aux génies, si elles se mariaient ou avaient un enfant. Dans les mois qui suivent, elles ont des prétendants, selon les gardiens des lieux.

Plusieurs exemples nous ont été rapportés, tel que le cas de cette femme d’une quarantaine d’années, d’un quartier populaire de Sikasso, qui était totalement désespérée. Après son passage dans les grottes de Missirikoro, elle a eu l’époux de son choix.

Au moment des élections locales et législatives, les candidats affluent aux grottes de Missirikoro. Certains du côté de la mosquée et d’autres du côté des animistes pour se confier aux génies du site. Généralement, beaucoup sont satisfaits et offrent des moutons ou des caprins pour honorer leurs promesses.
FD/MD (AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *