PRIX LITTERAIRES ‘‘PLUMES DOREES’’ : Jeunes écrivains, faites découvrir vos talents

C’est une initiative de l’Agence de communication ‘‘TROPICOM Sarl’’ en collaboration avec le ministère de l’éducation à travers la direction Nationale de la Pédagogie : Un concours d’écriture à l’endroit de la jeunesse malienne est ouvert et le genre littéraire recommandé pour cette première édition, est le roman. Le thème est libre.
Ce concours est ouvert à des jeunes écrivains maliens âgés de 18 à 40 ans, a-t-on indiqué samedi dernier 06 Avril lors d’une conférence de presse qui a annoncé l’organisation dudit concours. Le concours sera officiellement sur une période de deux mois (Mai et juin) et les postulants sont appelés à présenter une œuvre de 100 pages A4 avec interligne 1,5. Ecrire un roman de 100 pages A 4 en 2 mois ? Pas facile et les organisateurs de l’évènement en sont conscients !


Selon Issoufi Touré, chef de division manuelle à la direction nationale de la pédagogie, l’objectif principal du concours c’est d’offrir l’opportunité à des jeunes écrivains ayant déjà des manuscrits à leur disposition de faire valoir leurs talents avec beaucoup de chance de se faire éditer.
Le concours va décerner trois prix dont le premier lauréat, celui du meilleur roman, verra son œuvre éditée et exposée dans au moins 10 villes à l’intérieur du Mali. Ce premier prix sera aussi accompagné d’une enveloppe de 1.500.000 FCFA. Le deuxième prix (1.000.000 FCFA) est dédié à la jeune fille, le meilleur manuscrit féminin et le 3ème prix (500.000 FCFA) sera décerné au plus jeune des candidats. La cérémonie de remise des prix est prévue pour le 5 octobre 2019, date qui correspond à la commémoration de la journée de l’enseignant.
Selon Moulaye Didi Haidara, directeur de l’Agence de communication ‘‘TROPICOM Sarl’’, l’organisation de ce concours (qui va être annuelle) a pour objet de promouvoir la lecture auprès de la jeunesse malienne et contribuer à la promotion de création littéraire auprès des jeunes. Et si le roman a été retenu pour cette première édition, les prochaines vont concerner d’autre genres littéraires, a fait savoir Moulaye Didi Haidara lors de la conférence de presse.
Les dossiers de candidature et tout autre renseignement sur cette première édition sont à retirer à la direction Nationale de la Pédagogie.
Djibi Samaké

Source: Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *