Ministère de l’artisanat et du tourisme : Que se passe-t-il dans la tête de Nina Walet Intalou ?

«La guérison commence lorsqu’on accepte ce qui est et non ce qui n’est pas. Et on sait que l’on a accepté ce qui est, quand on ne sent plus aucune souffrance intérieure.»

Ces propos sont du ministre de l’artisanat et du tourisme, Mme Nina Walet Intalou, publiés il y a quelques jours sur les réseaux sociaux (page facebook), où Mme la ministre se fait très fréquente, avec parfois des sorties qui laissent à désirer. Nous avons jugé utile de passer au peigne fin certaines phrases, car elles expriment, à nos yeux, un état d’âme particulier.
Tout a commencé le jeudi 20 juin 2019, lors du Conseil des ministres, où Mme Nina Walet Intalou fait la particularité par rapport aux autres femmes ministres à travers sa tenue 100% coton malien. Une véritable présentation vestimentaire concurrentielle et défiante. Sur la page du ministère, cette image en habit traditionnelle est interprétée autrement dans la mesure où il est affirmé que « Madame la ministre appelle tous les maliens à faire la promotion de l’Artisanat local, une initiative qui contribuera à réduire le chômage et á valoriser la consommation locale ».
Les propos entre guillemets, plus hauts, appartiennent intégralement à Mme Nina Walet Intalou, ou du moins, ont été publiés sur la page Facebook du ministre de l’artisanat et du tourisme. Ils en disent long sur une situation intérieure qui est à la fois troublante. Les psychologues et les psychopathologues peuvent contredire aisément la suite notre analyse. Mais tout porte à croire qu’avec ses sorties pour le moins troublante, que Mme la ministre a un trouble quelque part dans l’âme. un trouble qui se situerait peut-être au niveau psychique et qui la déséquilibre profondément ? Analyse.
Si on recourt à la psychothérapie, ses propos sont des consolants face à une situation pathétique et mélancolique. Psychologiquement, ils permettent à un sujet en traitement de se mettre dans un état de refoulement des idées négatives et destructrices. Son objectif est de faire table sur le passé ou de tourner une page récente et douloureuse de la vie : « faire le vide autour de soi pour être en paix avec soi-même».
Etat de dépression mentale?
Au Mali, pour devenir ministre, il faut faire beaucoup d’exercices acrobatiques, sans compter les manœuvres mystiques dans l’ombre et à l’abri de tout regard. Elle, Nina Walet Intalou est un enjeu stratégique toute seule. D’abord, issue de la huitième région administrative, avec la situation actuelle, elle est la porte-étendard des femmes de la région même si beaucoup d’entre elles affirment le contraire. Mais elle n’est pas la seule femme valable de la région de Kidal à pouvoir occuper ce poste. Ensuite son poste de ministre, selon certaines sources, n’est que la monnaie qu’IBK est entrain de lui rendre, car elle était de ceux qui l’avait soutenu durant ses traversées de désert.
Donc il y a mille raisons qui peuvent être évoquées. L’aspect mystique du poste, la convoitise de ses adversaires, les propos de dessous et autres situations personnelles et professionnelles sont tous de situations qui peuvent provoquer d’énormes stress. La guérison prendre du temps même si elle «commence lorsqu’on accepte ce qui est et non ce qui n’est pas ».
Boncane Maiga

Source: lepointdumali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *