Maison africaine de la photographie : Le chantier de construction du siège avance convenablement

C’est à la satisfaction générale de l’ensemble des administrateurs du Conseil d’administration (CA) que se sont tenues les 18ème et 19èmesessions ordinaires de la Maison africaine de la photographie. C’était le jeudi 30 mars dernier à la Bibliothèque nationale, servant de siège actuellement pour la MAP. Les travaux desdites sessions étaient présidés par le ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo et se sont déroulés en présence du directeur général de la MAP, Moussa Konaté. Au cours de ces sessions le budget 2017 estimé à plus d’un milliard de FCFA a été approuvé par l’ensemble des administrateurs.

modibo sidibe fare Exposition photo tableau plan can

Evoquant la fonction de la photographie, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo dira qu’il s’agit de figer le temps. « Il est vraique par la photo, nous existons dans le passé. Il est aussi vrai que par le passé nous devons construire le présent et le futur. C’est à cet exercice que nous convie chaque session du conseil d’administration, à savoir analyser l’année écoulée pour en faire saillir des recommandations pour les années à venir » a-t-elle rappelé. Avant de faire savoir que l’Etat de son côté a consenti des efforts de près d’un milliard pour faire avancer le chantier de construction du siège de la MAP.

Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo a également recommandé à la direction de la MAPde prendre une part active dans l’archivage photographique des grands évènements que vit notre nation. De ce fait, elle invite la direction à être un acteur de premier choix dans les cérémonies nationales pour conserver la mémoire de ces moments cruciaux de notre pays. « Aussi, j’émets le vœu de voir la MAP s’inscrire dans une dynamique sous-régionale à moyen terme et continentale (dans le long terme) » a conclu Mme le ministre.

Au cours de l’interview accordée à la presse, après la cérémonie d’ouverture, le DG de la MAP a évoqué les grandes questions qui ont fait l’objet d’examen au cours de ces sessions. Parlant des projets en cours, Moussa Konaté dira qu’il s’articule autour de deux grands axes majeurs. Il s’agit de l’élaboration de la maquette du deuxième livre de la collection villes du Mali sur Koulikoro et sa publication et le suivi des travaux de construction du siège de la Maison africaine de la photographie.Aux dires du DG, ce programme permettra de consolider les activités de la MAP, tout en la dotant d’une nouvelle infrastructure adaptée à ses besoins spécifiques.

Moussa Konaté a aussi rappelé les grandes réalisations qui ont permis de boucler l’année 2016 en beauté. Celles-ci sont, entre autres : l’organisation d’un atelier de création photographique à Tombouctou ; l’organisation de l’exposition de photographies qui avait pour thème : « Il était une fois… des villes du Mali ;  l’édition d’un livre de photographies sur Kayes, « Kayes, le soleil de décembre » et le bouclage du financement pour la construction du siège.

Diakalia M Dembélé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *