Le Directeur de Diamond Entertainment, Saouti Labass Haïdara junior à propos de Muso Bô : « Nous voulons que nos femmes contribuent à la promotion de la culture malienne »

Selon le Directeur général de Diamond Entertainment, Saouti Labass Haïdara, homonyme de notre directeur de publication, l’émission téléréalité Muso Bô» vise à promouvoir la culture malienne à travers nos tenues vestimentaires et les tresses de la femme malienne. Cette émission sera diffusée sur la TM2.

Saouti labass haidara journal independant mali

 

L’indépendant Week-end : Quel est l’objet de cette soirée ?

Saouti Haïdara : L’objectif de l’émission Muso Bo est de faire la promotion de la culture malienne à travers nos tenues vestimentaires et les tresses de nos femmes.

 

Est-ce la première édition ? 

En effet, c’est le tout premier enregistrement. Il continuera jusqu’à l’année prochaine parce que c’est une émission mensuelle.

 

Déjà, il y a huit femmes pour représenter les huit régions du pays et une de Bamako. Il n’y a pas de compétition, car pour nous toutes les femmes sont belles. Comme on le dit dans la langue bambara, le jour de la fête n’est pas le jour pour choisir une femme.

 

Nous faisons également la promotion de la culture malienne à travers ces femmes qui sont sous un contrat de six mois durant lequel elles défileront. Après la fin du contrat, on fera d’autres castings pour sélectionner d’autres femmes afin qu’elles aient confiance en elles.

 

Quels sont les critères de sélection de ces mannequins ? 

Nos critères de sélection sont d’abord des femmes belles naturellement et qui ne se dépigmentent pas.

 

Comment est venue l’idée de Muso Bo ? 

C’est une longue histoire. Nous avons constaté que lorsque les femmes se déplacent à l’étranger, elles représentent le Mali dignement. Mais notre pays n’en bénéficie pas en réalité. Partout où elles se rendent, elles laissent de belles traces sur le plan de la promotion de la culture malienne.

 

Par conséquent, nous avons pris cette initiative pour donner la chance à d’autres femmes de contribuer à la promotion de la culture malienne. Raison pour laquelle nous avons voulu prendre un nom typique pour notre émission. D’où le choix porté sur  » Muso Bô  » pour rendre hommage à la femme malienne.

 

Quels sont les avantages pour les mannequins qui participent au défilé ? 

Ces femmes sont habillées et tressées gratuitement. A la fin de la soirée, chacune recevra la somme de 25 000 FCFA.

 

Réalisé par Oumar Barry

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *