Garankés du Mali : Une Association sur les fonts baptismaux

Les Garankés du Mali n’entendent pas rester en marge du processus de paix engagé dans notre pays. Croyant avec forte conviction que tout développement passait par une cohésion sociale, une réconciliation des cœurs et des esprits, ils viennent donc de mettre sur les fonts baptismaux l’association des Garankés du Mali (AGM).

Regrouper tous les Garankés du Mali au sein d’une seule grande famille, tel est l’ambition de M. Baraka Diawara, président de l’Association des Garankés du Mali (AGM). L’information a été donnée Mardi dernier à Tomikorobougou chez lui, au cours d’une conférence de presse qui a réuni autour de M. Diawara, Moussa Fainké et la vice-présidente Mme Sissoko Fatoumata Diawara. Elle regroupe des hommes et des femmes, de divers horizons du pays  et ceux vivant hors du pays, ayant en commun le sang  Garankés.

Cependant, dira M. Baraka Diawara, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Il est temps que les Garankés  du Mali se donnent la main et regardent dans la même direction pour le bonheur de la richesse culturelle du pays.

Après cette rencontre avec la presse, le président de l’Association des Garankés du Mali prendra son bâton de pèlerins pour aller à la rencontre des autres associations et réseaux des griots.

Pour traduire ce rêve en réalité, le président de l’Association a annoncé au cours de cette rencontre le lancement officiel de l’AGM le 21 décembre prochain à l’l’esplanade du stade Mamadou Konaté. . Pour l’atteinte de ces objectifs, le président de l’Association des Garankés du Mali en appelle aux plus autorités du Mali, surtout au gouvernement à travers le ministère de la culture pour l’aider à véhiculer le message de paix, de concorde, de fraternité et de cohésion. Pour l’heure les Garankés  sont décidés à redynamiser la plus grande Association des Garankés du Mali pour la revalorisation de la culture malienne.

A.T. Dansoko 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *