Exposition d’œuvres d’art : Les artistes plasticiens du Mali au chevet des déplacés du Nord du Mali

Le Musée national a abrité du 21 au 30 mars 2013, une exposition de vernissage d’œuvres d’art, initiée par les artistes plasticiens du Mali. Cette activité vise à œuvrer pour le retour de la paix dans notre pays, tout en contribuant à l’effort de guerre.

Ainsi, 50% du prix d’achat de chaque tableau seront retenus pour soutenir les déplacés du Nord à Bamako. Cette cérémonie a enregistré la présence de plusieurs acteurs du monde culturel.

L’exposition vise surtout à concilier la créativité artistique avec l’engagement des artistes plasticiens pour la cause de la Nation malienne. Le thème choisi est : «Pour un Mali un et indivisible, fier de ses valeurs». Cette activité s’inscrit dans le cadre du volet culturel et citoyenneté du Plan d’action de la Direction régionale de la culture de Bamako.

«La culture est un socle de développement. À travers cette exposition, la Direction régionale a essayé d’apporter sa modeste contribution à la consolidation de notre Maliba», a laissé entendre Mme Fadima Coulibaly, Directrice régionale de la culture de Bamako.

Pour le porte-parole des artistes plasticiens, Modibo Sissoko, c’est un devoir pour les artistes d’apporter leur pierre à l’édification du Mali. Il a alors formulé le vœu que cette action soit perpétuée, pour aider les déplacés du Nord qui ont besoin de l’accompagnement de tous et de chacun.

Seyni TOURE

 

Journée internationale de la Francophonie 2013 

Sous le signe de la solidarité

Le Mali a célébré le mercredi, 20 mars 2013, la Journée internationale de la Francophonie, malgré le contexte de crise. La cérémonie de lancement des activités de cet événement a eu lieu dans la salle de réunion de la Mairie de la Commune V du District de Bamako.

En prélude à cette célébration, le Club Oif, en collaboration avec l’Association de Demisenw Djoyoro, a organisé une conférence de presse, pour  faire aux journalistes le point de l’organisation de l’édition 2013. Selon la Commission d’organisation, le Club Oif et Demisenw Djoyorofa ambitionne de mobiliser 100 millions de Fcfa et plus de 100.000 poches de sang, comme contribution à l’effort de guerre ; ainsi qu’une session de renforcement des capacités de 60 jeunes leaders d’associations et de mouvements de jeunes, sur la Francophonie dans les six mairies du District de Bamako. Le Secrétaire général de Club Oif, Boubacar Condé et le Coordinateur de Demisenw Djoyoro, Sory Ibrahim Traoré, ont pris part à cet événement.

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.